Magazine Médias

Beverly Hills Cop [Pilot Script]

Publié le 30 avril 2013 par Lulla

20443690

BEVERLY HILLS COP

Drama // 42 minutes

68556638

Créé et produit par Shawn Ryan (The Shield, Terriers, The Chicago Code, Last Resort). Basé sur la saga Le Flic de Beverly Hills. Réalisé par Barry Sonnenfeld (La Famille Adams, Wild Wild West, Men In Black, Pushing Daisies). Pour Sony Pictures Television, Paramount Pictures & CBS. 60 pages.

La suite de la saga, centrée sur les exploits du fils d'Axel Foley, Aaron. Flic infiltré dans un gang de Detroit depuis plusieurs mois, le jeune homme est obligé d'en suivre les membres à Los Angeles. Lorsqu'ils sont tous assassinés sous ses yeux, il rejoint le commissariat de Beverly Hills pour mener l'enquête. Il est alors aidé par son célèbre père...

Avec Brandon T. Jackson (Tonnerre Sous les Tropiques, Percy Jackson, Fast & Furious 4), Christine Lahti (Chicago Hope, Jack & Booby, Hawaii 5-0), David Denman (The Office, Drop Dead Diva), Kevin Pollak, Sheila Vand (Cult) et les participations d'Eddie Murphy et Judge Reinhold.

   Je ne vous cache pas que 1/ La saga Le Flic de Beverly Hills n'est pas ma tasse de thé. 2. J'ai dû m'y reprendre à trois fois pour aller au bout de ce script car je m'endormais systématiquement dessus (mais ce n'était pas uniquement à cause de sa qualité). 3/ On s'en fiche au fond de ce que je vais dire puisque, de toute façon, CBS va commander ce pilote en série à n'en pas douter. Quitte à prendre la place d'un projet plus méritant et plus original évidemment. Mais honnêtement, en ayant l'esprit le plus ouvert du monde, je ne trouve pas que Beverly Hills Cop soit si efficace que ça dans son genre. Je m'attendais à quelque chose de plus drôle et de plus vif. C'est très rythmé, les scènes d'action s'enchaînent et les amateurs y trouveront leur compte. Mais ce n'est pas aussi divertissant que prévu. Les répliques amusantes ne fusent pas tant que ça. Ou alors je n'en ai pas toujours saisi l'humour, ce qui est fort possible. Pour la subtilité, évidemment, on repassera. Ca parle de Jay-Z et Beyoncé à un moment donné. Là, c'était à mon niveau. J'ai souri. Le reste... 

   Pardonnez mon cynisme, mais Beverly Hills Cop, c'est quand même l'occasion unique d'avoir un héros black sur CBS ! Le miracle a eu lieu. Et je dirais même deux puisqu'Eddie Murphy n'est pas un simple guest dans ce pilote. Il est très présent, notamment dans le deuxième, le quatrième et le dernier acte. Sauf qu'aux dernières nouvelles, il n'est pas question qu'il apparaisse à chaque épisode. Le personnage est censé avoir sa petite vie tranquille à Detroit. Je me demande bien pourquoi l'acteur n'a d'ailleurs pas accepté d'être régulier. Ce n'est pas comme si sa carrière était à son apogée. Il ne fait plus rien. Ce qui fonctionne dans ce pilote, c'est le duo père/fils : les vannes qu'ils s'envoient, le respect mutuel qu'ils ont l'un pour l'autre et qui parvient occasionnellement à créer un semblant d'émotion ainsi que l'effacité de leur alliance au cours de l'enquête de ce premier épisode. L'un apporte son énergie et sa naïveté, tandis que l'autre joue sur son expertise tout en refusant d'être trop sérieux et trop raisonnable. Bref, dès le deuxième épisode, si Axel n'est plus là, Aaron va avoir un peu de mal à tenir la barraque à lui tout seul, aussi doué soit Brandon T. Jackson. C'est-à-dire que l'on fait une fausse promesse au téléspectateur et ça, en général, ça ne pardonne pas. Et si Beverly Hills Cops faisait un four ? On a presque du mal à l'imaginer, et pourtant... Cette hypothèse n'est pas à écarter. On ne peut pas vraiment dire qu'Aaron puisse reposer sur une équipe attrayante. Ils n'ont pas assez de place dans ce pilote pour exister. Ils se contentent de faire le job. La jolie créature de l'équipe entame évidemment un jeu de séduction avec le héros. Pourquoi se casser la tête à chercher des dynamiques originales ? La scène d'ouverture est assez sombre, mais le reste est beaucoup plus clinquant étant donné le lieu de l'action. Le contraste sera sans doute saisissant. Mais là encore, on est presque dans la fausse promesse. Le teaser n'est pas du tout à l'image de la suite. Ah et puis j'en veux à Christine Lahti d'avoir accepté ce rôle de chef de la police lisse et ennuyeux. Vous vous souvenez de Lauren Holly dans les premières saisons de NCIS ? J'ai eu l'impression que c'était le même rôle, le même personnage. A la fin de l'épisode, Billy Rosewood débarque à son tour. Il est devenu le Maire de Beverly Hills. Cette apparition n'aboutit sur rien, même pas une réplique drôle. C'est un non-événement. 

   Bien que je sois dans l'obligation d'admettre que Beverly Hills Cops n'est pas du tout mon genre de série, si j'avais trouvé ce script efficace, je n'aurais pas hésité à le dire. Mais ce n'est pas le cas. Ou alors je suis passé complètement à côté de ce qu'il avait de véritablement fun. On est dans du CBS typique, plus dans l'esprit de NCIS: Los Angeles ou de Hawaii 5-0 que des Experts ou des Esprits Criminels, certes. Ca veut déconner, mais pas trop. Et dans de jolis décors, avec des belles filles et des grosses voitures. Ca n'apporte rien en clair. Shawn Ryan, le scénariste, nous a habitué à bien mieux..

Double remarque croisée : Shawn Ryan nous avait aussi pondu "The Unit", série de CBS portée par un héros black (Dennis Haysbert). Ce n'est donc pas une première pour la chaîne. Ceci étant dit, il était couru d'avance que ça allait être dans la lignée de "NCIS LA" et "Hawaii Five-O". Par ailleurs, j'espère qu'entre "Beverly Hills" et "NCIS:Red", l'un des deux connaîtra le même sort que le spin-off de "Esprits Criminels". Je sais, c'est méchant, mais bon, allo quoi?!!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Mockingbird Lane [Pilot]

    Mockingbird Lane [Pilot]

    Pilot // 5 470 000 tlsp. What About ? Les Munster forment une famille tout ce qu'il y a de plus monstrueux ! Herman, le chef du clan, ressemble à s'y méprendre ... Lire la suite

    Par  Lulla
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Golden Boy [Pilot]

    Golden [Pilot]

    Pilot // 10 560 000 tlsp. What About ?La trajectoire fulgurante d'un "simple flic" qui devient en quelques années seulement, de l'âge de 26 ans à celui de 34,... Lire la suite

    Par  Lulla
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Brenda Forever [Pilot Script]

    Brenda Forever [Pilot Script]

    BRENDA FOREVERComédie / 22 minutesEcrit par Andrew Leeds (Rex is not your lawyer) David Lampson. Pour Sony Pictures Television, Fedora NBC. 36 pages.1995. Lire la suite

    Par  Lulla
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • The Tomorrow People [Pilot Script]

    Tomorrow People [Pilot Script]

    Drama // 42 minutesImaginé par Greg Berlanti (Everwood, Brothers Sisters, Arrow), Julie Plec (Kyle XY,Vampire Diaries) Phil Klemmer (Chuck, Veronica Mars).... Lire la suite

    Par  Lulla
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Hannibal [Pilot]

    Hannibal [Pilot]

    Apéritif (Pilot) // 4 360 000 tlsp. What About ?La relation étrange entre le célèbre psychiatre Hannibal Lecter et son patient, un jeune profiler du FBI nommé... Lire la suite

    Par  Lulla
    MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Les critiques // Defiance : Saison 1. Episode 1. Pilot.

    critiques Defiance Saison Episode Pilot.

    Defiance est la nouveauté de cette année sur la chaîne Syfy (Being Human, Alphas..). J'étais très curieux sur cette nouvelle série du genre fantastique qui en... Lire la suite

    Par  Addictedtoseries
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Les critiques // Hemlock Grove : Saison 1. Episode 1. Pilot.

    critiques Hemlock Grove Saison Episode Pilot.

    Ma curiosité n'a pas pu passer à coté de cette nouveauté qui est légèrement intrigante. Netflix lance sa nouvelle série intitulée "Hemlock Grove", un nom assez... Lire la suite

    Par  Addictedtoseries
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte