Magazine Environnement

Henri Progio dévoile sa vision de la transition énergétique

Publié le 30 avril 2013 par Lenergiedavancer @Fil_energie
Le débat national sur la transition énergétique est sur les

Au cours de son audition dans le cadre du Conseil National du débat sur la transition énergétique (CNTE), Henri Proglio a souligné le rôle que joue EDF dans la transition énergétique.  

Le patron d’EDF a tout d’abord mis en avant les quatre enjeux de la transition qui sont selon lui l’approvisionnement en électricité, l’enjeu économique pour les entreprises du secteur, le pouvoir d’achat des ménages et le réchauffement climatique. La transition énergétique doit donc se penser de manière économique, sociale mais aussi environnementale.

Henri Proglio a souligné cinq priorités qui sous-tendent la transition : la maîtrise de l’énergie, la compétitivité de l’électricité, le développement de filières dans le secteur du renouvelables, l’accompagnement des collectivités locales dans leurs projets de modernisation et la lutte contre la précarité énergétique.

Un véritable enjeu social

En rappelant que la part des dépenses en énergie a plus que doublé en 30 ans pour les ménages les plus modestes, Henri Proglio a souhaité mettre l’accent sur la dimension sociale que comporte la transition énergétique. De plus, cette précarité dépend également de facteurs géographiques. En effet, les zones rurales sont plus touchées que les zones urbaines par la précarité énergétique.

La patron d’EDF a alors rappelé les différents dispositifs mis en place par son entreprise pour lutter contre la précarité énergétique. Parmi ceux-ci, des tarifs sociaux pour les plus démunis ainsi que le programme Habiter Mieux, qui vise à valoriser la rénovation thermique. C’est pour cela qu’Henri Proglio considère que la transition doit s’effectuer dans un premier temps dans les secteurs des transports et du bâtiment.

Enfin, M. Proglio estime également que l’électricité est un atout pour la France puisqu’elle permet un coût relativement bas de l’énergie dans le pays. Ainsi, l’électricité en France est 40% moins cher que la moyenne européenne. Ce faible prix étant notamment permis par l’importance de la filière nucléaire française.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte