Magazine Côté Femmes

Peigne en bois ou peigne en corne ? Entre soin et éthique...

Publié le 30 avril 2013 par Longscheveux

Peigne en bois ou peigne en corne ? Entre soin et éthique...
..... Il existe une multitude de solutions pour démêler et lisser ses cheveux, mais la plupart des accessoires sont fabriqués en plastique, en métal, en bois, en céramique ou en corne. Que choisir lorsque l’on veut concilier beauté des cheveux et écologie ? Seules les matières « naturelles » respectent la fibre capillaire : elles lissent les écailles, fragilisent moins les cheveux et ne génèrent pas d’électricité statique. Parmi toutes les possibilités précédemment citées, le bois et la corne restent les plus écologiques : sans générer de déchets, elles présentent aussi de nombreux avantages pour la beauté des cheveux.
..... Les sensations ainsi que les résultats semblent différents, avec un peigne en bois ou un peigne en corne. D’après mon expérience, chacun conviendra d’avantage à une nature de cheveux.   Voici un rapide comparatif de ces deux accessoires… 
Le peigne en corne : pour les cheveux fins, fragiles, et secs 
Peigne en bois ou peigne en corne ? Entre soin et éthique...
..... Grâce à sa matière (kératine) identique à celle des cheveux, le peigne en corne glisse plus facilement et referme les écailles. Il répartit bien le sébum de la racine aux pointes, ce qui nourrit et protège les cheveux secs. Le démêlage devient légèrement plus rapide car les nœuds accrochent moins. La chevelure est visiblement lissée, plus soyeuse et ainsi brillante. L’électricité statique disparaît. Il est utile lorsque l’on souhaite ramener ses cheveux en arrière ou réaliser une coiffure nette. Le résultat ressemble beaucoup à ce que l’on peut obtenir avec une brosse.
..... Cependant, utilisé trop fréquemment, il peut rendre les cheveux à tendance grasse ou mixte d’aspect plus gras au niveau des longueurs. Le sébum laisse facilement un dépôt entre les dents du peigne, et il faut le nettoyer régulièrement pour le maintenir dans un état de propreté, sinon il devient sale et graisse d’avantage la chevelure.  
Le peigne en bois : pour les cheveux à tendance grasse, mixe
.. Peigne en bois ou peigne en corne ? Entre soin et éthique...
... Le peigne en bois légèrement moins bien dans les cheveux, mais ne les casse pas pour autant. Il faut l’utiliser doucement, car en s’accrochant à chaque nœud, il nous oblige à démêler minutieusement, ce qui est un peu plus lent. Le résultat est tout aussi efficace. Les cheveux sont lisses et doux. Ils rengraissent beaucoup moins rapidement qu’avec un peigne en corne, ce qui est utile lorsque l’on souhaite espacer ses shampoings. Selon le bois dont il est composé, il réduit efficacement l’électricité statique.
..... La matière, brute, sera juste un peu plus agressive pour les cheveux fins ou fragiles. Il suffit de l’utiliser avec douceur et de ne jamais tirer ou se hâter en démêlant les nœuds. Quelques gouttes de gel d’aloé véra facilitent la prise en main.
Question d’écologie et d’éthique : quelle matière ?
..... Il faut rester attentif à la provenance du matériau, selon chaque artisan. La corne doit être issue des animaux d’élevage destinés à l’abattoir, préalablement tués pour la consommation de viande. C’est pourquoi l’on dit que l’animal n’est pas « tué spécialement pour récupérer la corne » : au lieu d’être considérée comme un déchet, elle est conservée et utilisée pour la confection de petits accessoires ainsi que des peignes. Une pratique qui ne s’accorde pas avec le véganisme...
..... Les peignes en bois sont généralement confectionnés à partir de bois de cèdre, de hêtre, d’olivier ou de frêne, voire en bambou. Attention ! L’origine du bois n’est pas toujours précisée. Cherchez la mention d’un écolabel (comme le FSC Forest Stewardship Council) garantissant la gestion durable des forêts (ceux de la marque Tek ou The Body Shop notamment).
Quel entretient pour ces deux types de peignes ?
..... Très solide, si on évite de l’exposer à l’eau, le peigne en corne peut se conserver indéfiniment. Il n’est pas toujours facile à nettoyer car les poussières restent particulièrement accrochées entre chaque dent. Il faut passer un chiffon doux et le huiler une à deux fois par an.
..... Le peigne en bois résiste bien au temps ainsi qu’à une utilisation fréquente, mais il faut éviter de le mouiller, sinon il se tord, ramollit et se brise facilement. Sa couleur fonce légèrement avec le temps.
..... Utilisez-les doucement, car les dents peuvent se casser en s’accrochant à une mèche. 
 Et vous, que pensez-vous de ces deux matières ?  Quel type de peigne utilisez-vous et pourquoi ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Longscheveux 1047 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte