Magazine Environnement

La France : société de rentiers ?

Publié le 30 avril 2013 par Dedu

M-LeMonde.jpgDans le supplément Economie du Monde daté du 30 avril 2013, un article de trois chercheur de Paris Dauphine était intitulé :

Le risque d'un retour à une société de rentier

Analysant différents chiffres de l'économie française et de la part du patrimoine des séniors dans notre société, ils soulignent le déséquilibre qui risque de se produire et proposent différentes pistes pour permettre de remettre en circulation ce patrimoine afin de limiter les tensions inter-générationnelles.

La question du financement des retraites et de son poids est un sujet majeur et récurrent de l'économie française, ces dernières années. Le ton de l'article présente la situation de la « société de rentiers » comme une possibilité à moyen terme, si le tendanciel actuel n'est pas modifié. Pourtant, les chiffres qui sont présentés, couplés avec d'autres comme la charge de la dette, l'analyse des raisons du déficit du budget de l'état (au-delà des politiques volontairement destructrices portées par le précédent gouvernement), le poids des charges sociales et autres ... montrent que la situation est déjà bien installée. Mais que, si elle est marquée au niveau des retraités, elle concerne plus largement toute une tranche de la population qui a vécu la période d'abondance des années 60 et 70 et qui souhaite pouvoir poursuivre la consommation effrénée à laquelle elle a été habituée.
On peut d'ailleurs s'étonner que leurs propositions soutiennent le développement de l'emploi pour les retraités, alors que le marché de l'emploi et la rémunération pour les jeunes sont dans une situation critique (et que c'est à eux que l'on demande de financer les retraites).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dedu 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte