Magazine Cinéma

Films du mois d'avril 2013

Par Mouflon
Voici la liste des films (34) que j'ai visionnés en avril 2013. 

ANDERSON, Paul Thomas (2012) The Master

Un sujet qui me laisse froid. Mais la performance de Phoenix vaut le film à lui seul. La direction photo est superbe.

DEPARDON, Raymond  (2008)  La vie moderne

Documentaire  sur des familles de paysans dans les Cévennes "profondes". Tel qu'attendu.

FASSBINDER, Rainer Werner (1975) Angst vor der Angst (Peur de la peur)

27ème film de l'intégrale Fassbinder
FASSBINDER, Rainer Werner (1975)  Ich will doch nur, dass ihr mich liebt (Je veux seulement qu'on m'aime)
28ème film de l'Intégrale Fassbinder. Autre trésor caché. On ne s'attend pas à tant de tendresse chez Fassbinder. 

FASSBINDER, Rainer Werner (1976)  Satansbraten (Le rôti de Satan)

29ème film de l'intégrale Fassbinder. Du nouveau chez Fassinder, un film disjoncté. C'est pas que c'est mauvais cette histoire de poète qui n'arrive plus à écrire une ligne mais ça m'apparait du n'importe quoi. Toute la tribu de Fassbinder, hormis Schygulla avec laquelle il est en froid, se pointe le nez.

FASSBINDER, Rainer Werner (1976) Chinesisches Roulette (Roulette chinoise)

30ème film de l'intégrale Fassbinder. Un mari, sa femme, leur amant(e) et leur jeune fille handicapée qui mène ce huis-clos infernal. Apparition surprise de Anna Karina mais en mode mineur.

FASSBINDER, Rainer Werner (1976) Bolwieser (La femme du chef de gare)

31ème film de l'intégrale Fassbinder. Une histoire de triangle amoureux très académique.

FASSBINDER, Rainer Werner (1977) Despair

33ème film de l'intégrale Fassbinder. 1ère production internationale de Fassbinder avec Dirk Bogarde et Andréa Ferréol sur un texte adapté du roman de Vladimir Nabokov, La méprise.

FASSBINDER, Rainer Werner et 10 réalisateurs allemands (1978)  Deutschland im Herbst (L'Allemagne en automne) 

 34ème film de l'intégrale Fassbinder. Documentaire sur le terrible automne 1977 en Allemagne : kidnapping et exécution de Hanns Martin Schleyer, ancien nazi dirigeant du patronat allemand, détournement d'avion (Mogadiscio),  suicides de 3 membres de la bande à Baader. La contribution de Fassbinder (30 min.) détonne par son parti-pris intime - discussion avec sa mère sur le thème de la démocratie, pendant que son copain se promène à poil dans l'appartement.

FREARS, Stephen (1984) The Hit

Sans sous-titres, j'ai passé à côté de ce film dont le scénario semble truffé de beaucoup d'incohérences.

FRIENDLY, Fred W. (1960) Harvest of Shame

Un reportage de CBS animé par le grand journaliste télé Edward R. Murrow sur les travailleurs agricoles itinérants. "Before we owned slaves, now we rent slaves."

GOMES, Miguel (2012)  Tabu (Tabou)

Miguel Gomes, le nouveau Raoul Ruiz?  Très beau film en noir et blanc et en semi-muet. Amour interdite au temps des colonies.

HITCHCOCK, Alfred  (1944)  Aventure malgache

Curiosité: un film en français d'Alfred Hitchcock. Film de propagande assez mal acté qui le propulse au firmament des navets. Heureusement, seulement 32 minutes.

HUSTON, John (1951) The Red Badge of Courage (La charge victorieuse

Peur et courage pendant une bataille lors de la Guerre de Sécession. Excellent.
 
KAUFMAN, Phillip (2012) Hemingway & Gellhorn
Content de connaître cette Gellhorn et de faire un tour du côté de la guerre d'Espagne. J'ai beaucoup aimé  voir personnifier Joris Ivens en train de tourner The Spanish Earth (1937)

KOZINTSEV, Grigori (1964)  Gamlet  (Hamlet)

Je l'ai vu en russe avec sous-titres en vieil anglais. Rien compris du texte. Images et musique: grandiose

LAFOSSE, Joachim. (2012)À perdre la raison

Film belge. Une chute inexorable vers l'abime. Merveilleuse Émilie Dequenne - une performance inoubliable

LANG, Frtiz  (1952)  Rancho Notorious  (L'ange maudit???) (La traque)

Un western classique mais mineur avec Dietrich, vieillie et super maquillée dans un décor de carton-pâte. Dietrich, à 51 ans, en femme fatale - ça passe pas. Merci Garbo de n'être pas tombée dans ce piège. LEONARD, Robert Z. (1933) Dancing Lady
Le seul intérêt c'est la présence de Joan Crawford et la 1ère apparition à l'écran de Fred Astaire. Les numéros musicaux de la fin son intéressants.

LEVY,  Lorraine (2012) Le fils de l'autre

Un échange involontaire de bébé naissants: un juif contre un palestinien ouvre la voie à un long film tranquille. 

LOSEY, Joseph (1948) The Boy with Green Hair (Le garçon aux cheveux verts)

Premier long métrage de Joseph Losey. À classer dans Films pour enfants. Sujet intéressant  mais traitement simpliste. En technicolor évidemment sinon il aurait fallu intituler le film, Le garçon aux cheveux blancs...

LYNCH, David (1990) Wild at Heart (Sailor et Lula)

Que j'ai aimé ce film!... cette histoire d'amour entre 2 losers. Sailor and Lula forever. Laura Dern: top

MACHATY, Gustav (1933) Ekstase

De la pure poésie ciné. Hors de son temps : orgasme et nu intégral d'Hedy Lamarr -ouf! À voir absolument 

MEIER, Ursula (2012)  L'enfant d'en haut

Dans une station de ski, un enfant, carencé affectivement, vole pour devenir le soutien parental de sa mère déficiente. Présence inattendue de Gillian Armstrong qui s'est échappée d'un épisode de X Files par une fracture de l'espace-temps. 

MUNTEU, Radu (2010)  Marti, dupa craciun  (Mardi, après Noël)

Film roumain. L'histoire d'un triangle amoureux rien de plus banal traité délicatement en longs plan-séquences. Très touchant.

MIZOGUCHI, Kenji (1941)  Genroku Chûshingura (Les 47 Ronins)

Une leçon de bushido. 225 minutes de dialogues, mal et insuffisamment traduits, sans actions : dur!

PAGNOL, Marcel (1938)  La femme du boulanger 

http://bit.ly/12V83Qn

RAIMI, Sam (2013) Oz the Great and Powerful (Oz, le magnifique)

On ne refait pas Le Magicien d'Oz. Du moins ça prendrait beaucoup plus de talent que n'en possède Sam Raimi

ROGOSIN, Lionel (1956) On the Bowery

Un documentaire avec un peu de fiction de Lionel Rogosin sur les sans-abris de la célèbre rue de New-York - la réalité crue sans apitoiement. 

ROSSEN, Robert (1964)  Lilith

Un vol au-dessus d'un nid de coucous(sic). Avec une Jean Seberg, lumineuse et un Warren Beatty, plat comme une crêpe.  

SCHEPISI, Fred  (1985) Plenty 

Une belle performanc d'une jeune Meryl Streep dans une histoire qui nous repousse à toutes les 15 minutesDes trous gros comme des "nids-de-poule" (pour les amis montréalais) dans le scénario. 

SHERMAN, Vincent (1943) The Hard Way (La manière forte)

Une femme met tout en œuvre pour la réussite de sa cadette dans le monde artistique. Très convenu. Ida Lupino à son "top". Deux suicides dans un même film hollywoodien, sûrement un record.

SPIELBERG, Steven (2012) Lincoln

Un titre plus approprié serait "Le 13ème amendement". Spielberg se fait moins dramatique qu'à l'habitude ce qui donne un supplément de crédibilité. Daniel Day-Lewis cartonne à nouveau.

VILLENEUVE, Martin (2012)  Mars et Avril

Difficile de faire plus nul. Dialogues à pleurer de banalité. Interprétation - au secours! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mouflon 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine