Magazine Environnement

Biodevas vitalise et assainit les cultures sans pesticides

Publié le 30 avril 2013 par Idealmag @idealmag2

Chimie verte ou bio-chimie

Biodevas vitalise et assainit les cultures sans pesticides Lorsqu'une entreprise française engagée dans la recherche innove dans la production de solutions naturelles visant à diminuer l'utilisation d'antibiotiques et de pesticides dans les productions animales et végétales, elle mérite d'être mise en lumière.

Labelisés écocert, ses produits "ne traitent pas, ils vitalisent", dit leur slogan. Chimie verte ou chimie bio, Biodevas Laboratoires s'apprête à franchir un grand pas. « Nous avons testé en grande distribution des produits écologiques liquides destinés au marché des jardiniers amateurs. Ils seront commercialisés dès 2014 dans les grandes surfaces et magasins spécialisés à travers une gamme pour les fleurs, le potager, le gazon et les plantes d'intérieurs ». Dans la foulée, Biodevas proposera aussi une gamme d'aliments pour chiens et chats destinés à lutter contre les parasites et l'arthrose et vendus dans les animaleries et probablement chez les vétérinaires.

Des légumes bio au Maroc

Fondée en 2005, Biodevas Laboratoires est devenu en sept ans un spécialiste de la maîtrise du stress oxydatif produit par les êtres vivants agressés par des insectes, des pathogènes, des températures, de l'eau, des pesticides... grâce à la mise au point d'actifs naturels d'origine végétale. 

Forts d'une certification BIO, la quasi-totalité de leurs produits sont utilisables en Agriculture Biologique, conformément aux règlements : CE n°834/2007 et CE n°889/2008. 

François Blua, le directeur général de l'entreprise a même créée une filiale de l'autre côté de la Méditerranée au Maroc, qui veut rivaliser avec les productions espagnoles de courgettes, concombres et tomates, et qui voit d'un bon œil les solutions écologiques proposées par Biodevas. Auréolée d'autres conquêtes internationales, l'entreprise est surtout l'une des rares à être labellisés Iso 22000, certification internationale relative à la sécurité alimentaire.

L’entreprise de la zone de l’Epine, à Savigné-l'Evêque dans la Sarthe, primée en 2012 lors des trophées Innov’eco, surfe sur une réglementation favorable, puisque d’ici 2017 et 2018, les antibiotiques vétérinaires et les traitements phytosanitaires devront être largement réduits. Bonne nouvelle pour Biodevas, qui conçoit, fabrique et distribue des solutions naturelles pour les productions animales et végétales.

La société créée en 2005 assure bénéficier d’une croissance annuelle de 30 %. « On serait venus il y a dix ans, on n’aurait pas eu le même succès. Aujourd’hui, l’accueil est bon chez beaucoup de personnes qui ont envie d’avancer » affirme le patron.

François Blua ne veut pas se facher avec les utilisateurs de pesticides, ni les prendre de haut. « On n’est pas contre l’utilisation des pesticides car les agriculteurs doivent conserver leur rentabilité. Nous venons en complément pour améliorer la qualité et les rendements, signale le chef d’entreprise. Je prends l’exemple de la fraise, touchée par l’oïdium et les insectes. L’un des derniers traitements chimiques impose un délai de dix jours avant la récolte. En pleine période de production, ce sera un problème. Nous, on fait du préventif et non pas du curatif en travaillant sur la bonne santé de la plante. »

Et bien nous, nous sommes clairement contre l'usage de tous pesticides qui aterrissent dans les estomacs de nos enfants. Mais nous trouvons le travail de cet entrepreneur fort intéressant, sachant associer plusieurs extraits naturels pour crééer une vitalisation écologique et plus productive. Nous apprécions tout antant sa lutte au millieu d'un secteur encore si fortement porté sur des méthodes polluantes sacrément encrées. Toujours est-il que Biodevas démontre qu'il existe bien des solutions naturelles comme alternatives aux pesticides, même à l'échelle industrielle.

iDealMag suivra l'évolution de cette entreprise et tous tests concrets réalisés par nos internautes dans leur potager, dès lors que ses produits seront distribués en grandes surfaces l'année prochaine. En attendant, leur site semble proposer les produits sur commande. http://biodevas.fr/
http://agriculture.gouv.fr/23-11-2012-BLUA-Francois-Biodevas

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Idealmag 46330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte