Magazine Sport

Découvre le Grand Tournoi de Sumo à Tokyo

Publié le 03 mai 2013 par Cardigan @onlyapartmentsF

Sport ou tradition? – Les deux!

Entre les 12 et 26 mai 2013, aura lieu, comme chaque année, le Grand Tournoi de Sumo, à Kokugikan. Les entrées pour assister à cet évènement spectaculaire et grandiose sont déjà à la vente depuis le 6 avril…

grand-tournoi-de-sumo-tokyo

© sskennel

Le sumo est le sport par excellence du Japon et ce n’est pas rare de voir des compétitions de niveau international dans la capitale nippone. Le sumo est l’équivalent du football en Espagne, c’est le sport par excellence. On le pratique depuis plus de deux mille ans. C’est un sport de minorités par rapport au reste du monde, mais compte tenu du nombre d’asiatiques qui le suivent, on pourrait dire tout le contraire. Ses adeptes sont nombreux. C’est pour cela même que nous pouvons nous demander si le sumo est un sport en tant que tel, oui si il fait partie exclusivement de l’idiosyncrasie nipponne. Ou les deux choses?

¿En quoi consiste-t-il?

C’est le sport national nippon. Il y a six tournois par an entre lutteurs professionnels, connus comme rikishi, qui participent pour gagner la Coupe de l’Empereur, plus grande reconnaissance de ces athlètes pas si sculpturaux.

Deux adversaires s’affrontent, qui vont lutter pendant quelques secondes pour vaincre l’autre en lui faisant toucher le sol avec une partie du corps, en dehors des pieds, bien sûr. Ou bien, en le faisant sortir du cercle dans lequel ils combattent.

Le costume est rare, à peine un espèce de harnais, le mawashi, qui doit l’accompagner pendant tout le combat, sinon ce serait aussi un motif d’élimination.

Avant de commencer la lutte en soi, il y a un rituel où, face à face, les lutteurs se saluent avec le cérémonial typique de ce sport. Et ensuite, le combat commence.

L’expectation est au maximum et il est normal que l’enceinte où se célèbre le tournoi affiche complet. Dans le centre se trouve le tatami, ou ring, où les lutteurs vont s’affronter. Et autour des lutteurs, il y a des gradins des quatre côtés, pour ne pas perdre un détail et pour qu’un maximum de gens puissent le voir.

En visitant Tokyo

Après avoir assisté au spectacle de Sumo, et puisque le Tournoi dure plusieurs jours, on peut profiter de notre séjour pour parcourir les endroits les plus importants de la capitale nippone. Tokyo est un mélange entre une culture millénaire et la plus cosmopolite des villes. Faire une visite dans le Quartier de Shinjuku, c’est marcher entre les lumières des néons et dans une grande ambiance pendant toute la journée. On pourrait dire que c’est le centre névralgique de la capitale, puisqu’en plus, depuis cette zone, il existe une très bonne communication pour se déplacer dans la ville.

Les classiques gratte ciels, on peut les voir dans la zone ouest. Si on préfère faire du shopping c’est plutôt la zone sud ainsi que pour aller manger dans ce si grand quartier, et pour faire la fête ou aller aux karaokes que les japonais aiment tant, la zone est est un bon choix.

Dans Tokyo il y a beaucoup d’endroits où se perdre et où trouver ce choc de cultures, tellement antagoniques et proches, lointaines et modernes,

emejota Only-apartments Author
emejota


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine