Magazine Bons plans

Maroc Telecom, trois prétendants prêts à tout

Publié le 06 mai 2013 par Telephonissimo
Cet operateur marocain attire les convoitises dernièrement, L’émirati Etisalat a annoncé aujourd’hui, l’intention de proposer une offre sur la part de 53% que Vivendi détient dans le Maroc Telecom. A ce candidat là, vient s’ajouter deux autres qui sont : Ooredoo la qatari et probablement MTN Group le sud-africain. Nombreux sont les prétendants pour s’acquérir la part de Vivendi. Les sommes sont astronomiques, elles sont si importantes que le coréen KT, candidat au début à du se retirer de la course. Maroc Telecom aussi appelé Itissalat-Al-Magrhib (IAM) est donc devenu depuis peu une cible prestigieuse très fructifiant selon ces trois prétendants. Cet intérêt pour Maroc Telecom provient certainement du fait que de nombreux clients sont présents sur les marchés de téléphonie mobile au Maroc. Egalement en Europe des personnes souhaitent être mises en communication avec leurs correspondants maghrébins. La plus part des clients marocains attendent que ce rachat de parts puisse engendrer des investissements. C'est-à-dire, que le prétendant qui réussira à racheter la part de Vivendi pour Maroc Telecom soit en capacité de proposer de nouvelles offres plus attractives pour les clients afin de bénéficier d’appels moins chers, d’abonnements moins chers, d’une baisse des tarifs sur les appels internationaux et locaux. Afin d’augmenter le nombre de clients, l’acheteur des parts Vivendi de Maroc Telecom devra faire ses preuves en termes de tarif et de qualité des offres proposées aux clients. Ainsi le prétendant acheteur devra influencer davantage le marché des Telecoms marocains et de faire en quelque sorte ce que Free a réussi à produire en France. La guerre des prix ne cesse d’alimenter le marché des Telecoms pour le bonheur des clients de téléphonie mobile.  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Telephonissimo 203 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte