Magazine Séries

Critiques Séries : The Borgias. Saison 3. Episode 4. The Banquet of Chestnuts.

Publié le 06 mai 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2013-05-05-16h59m01s98.png

The Borgias // Saison 3. Episode 4. The Banquet of Chestnuts.


Je ne m'attendais pas du tout à ce que les choses évoluent dans cette direction et pourtant, je crois que The Borgias n'a jamais été aussi passionnante que durant cette troisième saison. La série fait évoluer ses personnages à une vitesse de navire en pleine tempête. La fin de l'épisode précédent nous offrait ce que l'on attendait tous depuis pas mal de temps maintenant : Cesare et Lucrezia passaient enfin à l'action et échangeant alors leurs fluides dans un lit chaud et douillet. Pendant que Alfonso était en train de pleurer miséricorde vis à vis de son mariage. Ce que j'aime bien dans cet épisode c'est que l'histoire est réellement bien fichue. L'épisode parvient à transformer cette nuit de folie entre un frère et une soeur en quelque chose de particulièrement malsain mais aussi mignon à la fois. Je suis partagé sur le terme, mais au fond, j'aime beaucoup ce petit couple. Même si pour le moment ce n'est que sexuel et que cela restera certainement comme ça, Alfonso est lui aussi dans la confession et sait pour Lucrezia et son frère. De quoi lui donner envie de déraidir du haricot, aussi rapidement qu'il s'est levé.
Alfonso va se confier dans un premier temps à son cousin qui lui demande ce que Lucrezia aime au lit. "The usual way". Cela se voit qu'il n'a jamais pratiqué le petit mais c'est ce qui le rend encore plus intéressant. J'ai eu de la peine pour Alfonso car il s'est retrouvé dans un mariage avec une femme qui ne l'aime pas du tout et ne tente rien de bien nouveau pour la garder dans son lit. A chaque fois elle trouve le moyen, avec perspicacité, de ne pas coucher avec lui. Enfin, simplement en lui disant la vérité. C'est une vraie famille de cinglés, mais le cousin d'Alfonso veut s'assurer que ce mariage est consommé. Le moment où le mariage est consommé avec derrière la porte le cousin et Cesare afin de juger de la véracité du moment m'a beaucoup dérangé. La pauvre Lucrezia qui se retrouve encore à faire quelque chose qu'elle n'a pas envie de faire (même si le sexe, elle adore ça et elle ne s'en ait jamais caché). The Borgias tente alors de nous plonger au fil de l'épisode dans la folie qui perd Cesare. Ce dernier aime Lucrezia et ne peut supporte un tel affront. Mais c'est aussi le moyen pour Lucrezia de montrer aux téléspectateurs qu'elle aime son frère.

vlcsnap-2013-05-05-16h36m18s33.png
Son instant confession à Alfonso m'a percuté. Je ne m'y attendais pas du tout et c'était vraiment excellent. Mais cet épisode ne laisse pas que de la place à Lucrezia ou encore à Alfonso, c'est aussi l'occasion de nous présenter Farnese, le nouveau jeune Cardinal qui est placé au trésor et qui va permettre de découvrir qui est le voleur de Versucci. L'idée du "banquet of chestnuts" était assez amusante pour renflouer les caisses de l'Eglise (alors qu'elles sont presque vides). Rodrigo fulmine d'idées toutes aussi saugrenues les unes que les autres mais c'était assez intéressant de montrer encore une fois que des prostituées rodent dans les parages de l'Eglise. L'épisode tente donc de mettre Rodrigo en position de force, bien qu'il va se rendre compte à la fin qu'il a été dupé. L'accusation finale est tellement jouissive qu'elle donne envie au téléspectateur de revenir la semaine prochaine afin de voir la suite des aventures de la famille Borgia. Ce dont je me rends compte avec The Borgias c'est que j'ai l'impression d'être l'un des rares à regarder cette série.
Je trouve cela dommage que les gens la laisse de côté car en plus d'être une bonne série, cette saison 3 est vraiment jouissive. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle évolue de cette façon. Je trouve que cette troisième saison surpasse largement la seconde saison de la version de Tom Fontana (bien que Tom Fontana ait fait de l'histoire des Borgia quelque chose de très intéressant également avec la seconde saison). Je me demande aussi comment tout cela va pouvoir évoluer, car la fin de cet épisode laisse pantois le téléspectateur. Qu'attendre d'une telle accusation étant donné que le Pape est le personnage suprême du régime et qu'il ne peut normalement pas être remis en cause. J'espère voir des faces à faces détonnants, et des joutes verbales piquantes. The Borgias est une série qui sait gérer ce genre de choses et les situations qu'elle engendre sont généralement très bonnes dans tous les sens du terme. Alors que Lucrezia est toujours empêtrée dans un mariage qu'elle refuse de satisfaire, Alfonso est lui aussi bloqué avec elle. Dommage.
Note : 9/10. En bref, l'un des meilleurs épisodes de The Borgias. Jouissif de bout en bout.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines