Magazine Séries

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 3. Episode 6. The Climb.

Publié le 06 mai 2013 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2013-05-06-06h48m51s255.png

Game of Thrones // Saison 3. Episode 6. The Climb.


Il y a quelque chose dans cet épisode de Game of Thrones qui m'a beaucoup plu, c'est sa scène de fin. Elle est magnifique et comme on pouvait l'attendre de la part d'un tel moment. Ygritte et Jon Snow s'embrassant au rythme d'un magnifique couché de soleil, je ne pouvais pas rêver mieux. C'est beau, c'est mignon et puis c'est peut être le début d'une des plus belles histoires d'amour que Game of Thrones peut nous offrir. En tout cas, je me souviens de Ygritte, quand nous l'avions découverte. Je ne m'attendais pas du tout à ce que cette complicité aussi rapidement dans la série. Dans l'épisode précédent, Jon renonçait à son engagement et couchait avec Ygritte. J'ai beaucoup aimé le fait que les deux personnages jouent de ça,
"The thing you did with your tong"
"Can we not talk about it ?"
Game of Thrones utilise donc l'humour après un épisode riche en émotions. Mais cela ne veut pas dire pour autant que la série abandonne son aspect émotionnel (on le voit bien avec la scène finale qui m'a collé les larmes aux yeux).
Je n'aurais jamais cru pouvoir finir par trouver ces deux personnages aussi touchants ensemble. "The Climb" était donc là pour resserrer les liens entre les deux personnages lors de la grande montée du Mur. Il était temps que l'on arrive en haut du Mur. C'est aussi un grand moment de la série, mais qui est effacé par la relation de nos deux personnages. Il était temps que l'on développe un peu plus toutes ces intrigues et ces personnages. De plus, malgré le fait que les effets spéciaux ne soient pas parfaits, je trouve que ce n'est pas trop mal fichu non plus. Disons que la série parvient à rendre cela mignon grâce à son ambition. L'épisode n'oublie pas non plus de passer au North, où Tyrion est toujours retenu prisonnier et torturé. Iwan Rheon est un vrai cinglé. Il incarne Ramsay Snow, ou "The Bastard of Bolton" avec une telle ferveur. On sent qu'il est passionné dans ce qu'il fait. Ses faces à faces avec Theon sont d'une extrême perversité. La scène de l'épluchage du doigt de ce dernier me reste encore sur l'estomac.

vlcsnap-2013-05-06-07h14m37s97.png
Bien que je trouve que la série ne sait pas forcément utiliser cette dynamique au North, le tout reste malgré tout suffisamment choquant pour laisser une impression d'action au téléspectateur. Mais Ramsay Snow est là pour nous rappeler qu'au fond il ne prévoit pas de relâcher Theon mais plutôt de s'amuser avec lui. L'épisode ralenti cependant peut être un petit peu trop les choses. Mais les enjeux redeviennent passionnant autour de la Brotherhood alors que débarque Melissandre pour acheter Gendry. J'ai beaucoup aimé la petite rébellion d'Arya. C'est une jeune fille qui n'a pas froid aux yeux et qui sait qu'elle n'a plus rien à perdre depuis la mort de son père. Car au fond, si elle s'est engagée sur cette route c'est uniquement à cause de la mort de son père. Je trouve dommage que l'on cèle le destin de Gendry de cette façon car je le trouvais vraiment sympathique pour le peu que l'on avait pu le voir. Game of Thrones sait rendre certains petits personnages intéressants. Pendant que les grands personnages restent dans le même moule.
Sansa ne peut pas se marier avec Loras alors que Tywin l'a joué encore plus fine. Les larmes de Sansa à la fin de l'épisode m'ont beaucoup ému alors qu'elle voit Petyr s'en aller. J'ai même beaucoup aimé le petit rendez vous galant que les deux personnages vont partagés. C'était tellement mignon et surtout timide chez les deux personnages. On sent qu'ils se plaisent l'un à l'autre. Finalement, ce nouvel épisode de Game of Thrones parvient à créer la tension nécessaire. Même si tout n'est pas intéressant et tout n'a pas la même ampleur, l'ensemble reste suffisamment bon pour ne pas lasser le téléspectateur.
Note : 8/10. En bref, un solide épisode de Game of Thrones mais parfois un tantinet trop lâche sur les rebondissements.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines