Magazine Culture

Non, Mr Hollande et Mr Fillon, bobonne ne rentrera pas à la niche !

Publié le 06 mai 2013 par Tchekfou @Vivien_hoch

Tribune libre d’André Chénier. 

Il hurlait égalité aussi obèse que gay sur son vélib. Le boulevard était désert car le peuple lui enrageait du côté des invalides. Manuel gazait fièrement pour le progrès et le gender.

BCVC9rvCUAAeBTF.jpg-large

Des allures de finale d’un mauvais championnat où le public à la certitude que l’arbitrage était truqué, les fautes pas signalées et l’injustice à son comble de voir les goujats soulever le trophée comme des voleurs. Ils nous avaient refait le coup du PACS. Ils nous vendaient maintenant l’impossible abrogation de leur lâcheté par la stratégie du fait accompli, celle de l’adultère que tu trouves sur ton conjoint et qui te dit c’est de ta faute si tu t’occupais mieux de moi. Cette stratégie du fait accompli chère au voleur qui par un souverain mépris hurle c’est comme ça et puis c’est tout ! Le lait est versé il faut le boire !

Les bonnes âmes plus soucieuses de leur image que de l’avenir des enfants de France s’étaient répandues devant les micros. C’était la course à qui marierait les homos en premier. A ce jeu, le motodidacte Escrosi fut le plus rapide. Il faut dire que la vitesse ça le connait.

Taubira pédalait à vive allure entre l’assemblée et la place vendôme certaine de la mission historique accomplie. Elle s’égayait en se disant : les choses entreront dans l’ordre, c’est un progrès, les manifestations s’arrêteront. Oui, elle s’égayait en pensant à toutes les orchidées supplémentaires qu’elle pourrait vendre dans les mariages gays. Business never stop.

Le peuple enrageait du côté des invalides. Manuel gazait fièrement pour le progrès et le gender.

C’est alors qu’une nouvelle manifestation eu lieu. Une prolongation du combat par le conseil constitutionnel raviva l’espoir d’une solution légaliste à une loi injuste. Les très bonnes âmes hurlèrent alors Bobonne à la niche ! Et à ce jeu, François flanby fut le premier. Il faut dire que le bougre s’y connait en potiche. La rue resta sourde à son appel à l’apaisement.

Bonbonne n’ira pas à la niche.

C’est alors que Valérie Pécresse qui après avoir briller par sa transparence durant les débats contre la loi, dans un élan de folie digne de sa pupille Aurore Bergé familière de Médiapart, s’autorisa à nous dire qu’il ne fallait pas trop en faire et d’arrêter les manifs.

La rue resta sourde à son appel.

Avec détermination, le peuple seul continua avec les actions des campeurs, Homen, des Salopards, des veilleurs, des mères veilleuses, des enfants des terreaux, Huons nos ministres et des anonymes par milliers à protester contre cet assassinat de notre civilisation française.

Enfin, par centaine de milliers décidé à venir sur Paris pour le 26 mai, une voix inaudible elle aussi lors du débat s’autorisa à « des réserves sur la manifestation du 26 mai » pour ne pas  « pousser les français dans une contestation passionnelle ». Quand on a été le Premier ministre qui avait dans son équipe Chantal Jouanno et Roselyne Bachelot, on rase le mur en silence… Apprenez donc Mr Fillon que rien de grand dans ce monde n’arrive sans passion et avec vos réserves de croque-mort c’est Pénélope que je plains d’avoir un époux plus emballé pour appuyer sur la pédale dans les courses de vitesse que pour protéger les enfants de la folie des adultes. Sachez Mr Fillon que des réserves nous en aurons aussi quand il faudra ensuite décider de votre sort… électoralement il s’entend !

Bref, Tous à Paris le 26 Mai ! Pour vos vacances venez visiter la capitale !

Non, Mr Hollande et Mr Fillon, bobonne ne rentrera pas à la niche ! 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tchekfou 38994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte