Magazine Football

Abbiati et Balotelli sauvent Milan : Champions League très proche!

Publié le 06 mai 2013 par Passionacmilan

BalotelliUn Milan immonde a assuré l’essentiel (et rien de plus) face à Torino. Les Rossoneri se sont imposés 1-0 grâce au but libérateur de Balotelli (encore lui) à la fin d’un match ennuyeux, très difficile et plusieurs fois sauvé par un grand Abbiati (que Galliani a ensuite confirmé comme 1er gardien la saison prochaine). Bref, peu de choses à retenir de ce match, si ce n’est les trois points en or massif qui permettent de passer à +4 sur la Fiorentina à 3 matches de la fin. Il manque 6 points pour la qualification mathématique en Champions League!

Il n’y a pas eu grand chose à se mettre sous la dent lors de ce Milan – Torino. Comme prévu, l’absence de Montolivo s’est excessivement faite ressentir. Les choix d’Allegri, notamment le milieu Flamini – Muntari – Nocerino, n’ont pas aidé. Il y a certes un manque de qualité sur le banc mais cela aurait (peut-être!) pu être contourné par un changement tactique (même s’il faut ajouter les prestations incolores de Boateng et El Shaarawy). Hier Milan a été incapable de développer le moindre jeu. Bref, on ne refera pas le monde, surtout car on a évité la catastrophe et Milan a quitté San Siro avec 3 points de plus. Allegri (et son équipe) a eu beaucoup de chance et a été sauvé par ses extrêmes : Abbiati qui a sauvé le résultat avec ses arrêts miraculeux et Balotelli qui a inscrit son 9° but en 10 rencontres.

C’est tout ce qu’il y a à retenir de ce Milan – Torino. En cette fin de saison difficile et éprouvante, seule la victoire compte afin d’atteindre un objectif impensable il y a quelques mois. Il n’y a plus que ça qui compte. Inutile de faire la fine bouche. Il faut néanmoins tirer des leçons : sans Montolivo, ce Milan n’a pas de milieu. Lors des 3 derniers matches, l’équipe peut se débrouiller, surtout face à deux relégués, mais c’est un problème à prendre en sérieuse considération pour le prochain mercato. C’est nettement plus urgent que de remettre en question un entraineur qui a construit une équipe en partant de zéro et qui l’a amenée sur le podium. Qui conviendrait mieux qu’Allegri, lui qui connait parfaitement ses joueurs (qui sont tous avec lui) pour continuer ce projet? Facile (et normal) de souligner ses erreurs et limites. C’est ensuite nettement moins évident de trouver raisonnablement un entraineur qui pourrait faire mieux (mieux que la 3° place cette saison???) tout en étant en adéquation avec les choix et le budget du club…

En attendant, il y a une troisième place à défendre. Un place qui serait extraordinaire pour cette saison de transition, ce Milan complètement transformé. Le pied du podium est objectivement le maximum que cette équipe peut atteindre. La ligne d’arrivée est très proche grâce à un groupe solide et uni. Il faut maintenant accomplir le dernier pas… d’abord contre Pescara déjà mathématiquement condamné à la Serie B, ensuite face à Sienne, qui sera très certainement relégué lors de la dernière journée (et pour ne pas l’être, il faudrait battre la Fiorentina mercredi… ce qui assurerait le podium à Milan). Entre les deux, il y a la Roma à San Siro. Milan a besoin de 6 points sur 9 (voire moins si la Fiorentina ne gagne pas…) avant de pouvoir penser à programmer la saison prochaine. Les Rossoneri sont au bord de l’épuisement après avoir incroyablement remonté le classement. Il reste un dernier effort à fournir pour compléter une saison de transition, qui laissera place, on espère, a une prochaine saison pleine d’ambition…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines