Magazine Beauté

Les hommes, la pêche, les shoes et une bonne période d’essai ?

Publié le 06 mai 2013 par Lheureuseimparfaite @LImparfaite

pêche au mâleJ’ai acheté des sandales super jolies et vraiment pas chères au carrouf… Les jours passent et chaque fois j’oublie de vous montrer quelle bonne affaire j’ai fait là ! Mais ce matin, chemin faisant vers le bureau de poste, je me suis fait la réflexion qu’à chaque fois c’était la même chose : je ne suis jamais tout de suite super à l’aise dans mes nouvelles chaussures. Il faut d’abord que je les porte sur de petits trajets, de façon régulières pour que mes pieds s’y fassent et les adoptent sans plus craindre l’apparition de douloureuses ampoules sur le petit orteil ou au talon…

Et là : LA révélation. Les mecs c’est comme les chaussures !

  • Il y a les super modèles de luxe qui te font baver rêver en vitrine, mais dont le prix t’interdit tout craquage. Comme ces mecs tellement tout (beaux-sympas-intelligents-plein de succès-voire carrément riches et célèbres  ^_^ ) qu’on les laisse dans la catégorie fantasme inaccessible sans même les essayer, sans même savoir si dans le fond ils ne nous feraient pas un pied fabuleux et merveilleusement à l’aise !
loubout

Les Louboutin…juste inaccessibles !!

Robert-Downey-Jr-torse-nu-327x600

Robert c’est un peu ma version Lauboutin des acteurs !

  • Il y a les petits modèles tous jolis et pas chers de chez le Chinois, tu les paies 9.99 €, tu les adores, mais souvent au bout de 2 mois (et encore) ce ne sont plus qu’un lointain souvenir, la semelle décousue et le cuir (ou le sky) craquelé… Comme le mec Cheap qui t’as éblouie dans une soirée, sous la lumière des projecteurs, qui s’est montré super galant dans les premiers instants et qui oublie toutes ces bonnes manières et perd de son charme au fur et à mesure que vous faites connaissance…
  • Les modèles orthopédiques trop moches , genre à 16 ans tu aurais préféré mourir plutôt que d’aller au lycée avec une horreur pareil. Mais finalement dans ta quête de la chaussure-qui-ne-torture-pas-ton-petit-pied-douillet-et-tout abîmé tu ne veux plus les quitter !! Tu te rappelles le dernier mari de Charlotte dans sex and the city… ? Et bien c’est ce petit avocat chauve, rondouillard et velu avec lequel elle finit par trouver son bonheur après bien des déconvenues !

Les-mariages-de-Sex-and-the-City-2

  • Les modèles qu’on choisit dans nos boutiques préférées et que l’on garde 2-3 ans… Et puis bye-bye, il faut en changer. Celui là on le connaît bien et même trop bien. D’ailleurs même pas envie d’en parler tellement on voudrait changer de modèle pour un truc plus fiable (plus fidèle !)… Hum hum.
  • Sans parler des modèles traîtres : pendant leur essayage en boutique tu as l’impression de n’avoir jamais rien porté d’aussi confortable et élégant/sexy/sympa… à la fois… Tu dégaines la CB sans sourciller (malgré la note assez salée), tu es sûre de ne pas le regretter. Et puis, quelques jours plus tard, après les avoir longuement admirées tu décides enfin de les porter, tu te dis que tu seras au top avec pour cette soirée. Et vlan, dans les dents ! Déception, que dis-je trahison ! À peine les 20 premières minutes passées et voilà qu’une gêne se fait déjà ressentir… Gêne qui se transforme en brûlure, puis en torture pure et simple ! La séparation s’impose, pas la peine de se mettre les pieds en sang (le coeur en miettes) pour une paire de shoes (pour un mec !).

Bref, avec les mecs comme avec les chaussures, le rêve absolu serait de bénéficier d’une période d’essai ! Satisfaite ou remboursée !

Mouhahahahahaha ! Je sais, j’exagère. Mais on peut toujours rêver tout haut, non ?

Bon je vous laisse, je me demande si je vais pas entamer une longue période de shopping !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lheureuseimparfaite 2252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte