Magazine Asie

Ciné-club : Zohra Sehgal

Publié le 07 mai 2013 par Safran
Ciné-club : Zohra SehgalNée en Uttar Pradesh en 1912, Zohra Sehgal est la doyenne des acteurs et actrices de cinéma et de théâtre en Inde : 101 ans le 27 avril dernier. Plus âgée que le cinéma indien !
Sa vie est un vrai road movie. Et quelle énergie...
Après une stricte éducation dans un collège de Lahore (actuel Pakistan), elle choisit de ne pas se marier tout de suite.
C'est ainsi qu'elle rejoint un oncle et une tante vivant en Ecosse après un long voyage de Lahore à Edimbourg par la route et la mer.
Grâce à sa tante, elle fait ses premiers pas d'artiste dans une école de Dresde, en Allemagne, où elle passe 3 ans à étudier la danse moderne.

Ciné-club : Zohra Sehgal

Oui, c'est Zohra Sehgal jeune (*)

C'est sa rencontre avec Uday Shankar, célèbre chorégraphe indien, lors d'une de ses tournées internationales, qui va être décisive dans sa vie d'artiste ; après l'avoir rencontrée, il fait en effet appel à elle pour une tournée à travers le monde (1935-1937), puis elle sera enseignante au centre d'Uday Shankar à Almora (où le jeune Guru Dutt sera élève).
Elle reste à Almora jusqu'à la fermeture de l'école. avec ses deux enfants et son époux aussi danseur et chorégraphe, épousé en 1942 contre l'avis de ses parents, car il est hindou, et elle, musulmane.

Ils ouvrent alors leur propre école à Lahore, mais à l'approche de la Partition, les troubles communautaires les poussent à se rendre à Bombay où Zohra Sehgal va rejoindre sa sœur dans la troupe des Printhvi Theaters de Prithviraj Kapoor en 1945 pour y rester pendant 14 ans. Parallèlement, elle adhère à une troupe théâtrale de gauche, l'IPTA qui produit aussi des films où elle joue, dont Neecha Nagar de Chetan Anand qui reçoit le Grand Prix du Festival de Cannes en 1946.

Les années 1950 sont celles de la danse au cinéma : c'est elle qui chorégraphie les films Baazi, C.I.D., Nau Do Gyarah.

Ciné-club : Zohra Sehgal

En 1964

Au début des années 1960, après la mort de son mari, elle part s'installer à Londres où elle donne des cours de danse dans le style Uday Shankar avant d'être happée par la télévision. Elle tourne alors plusieurs feuilletons pour la BBC puis Channel 4, et apparaît dans le film
My Beautiful Launderette (Stephen Frears, 1985).

De retour en Inde au milieu des années 1990, elle devient connue pour ses lectures de poèmes ourdous et penjabis qu'elle donne jusqu'au Pakistan.
Dorénavant, on la voit souvent dans des rôles de grands-mères ou autre personnage âgé déluré et complice, comme dans les quelques films qui suivent et qui sont les derniers en date.
Dil Se (1998)

Ciné-club : Zohra Sehgal

Grand-mère de SRK

Un journaliste de radio réalise l'interview d'un chef indépendantiste, et rencontre dans une gare une jeune femme mystérieuse qui éveille son intérêt. De retour à Delhi, où il doit se marier, il revoit la femme mystérieuse qui observe une attitude secrète qu'il aimerait comprendre, au risque de se perdre lui-même.
Réalisateur : Mani Ratnam
Héroïnes : Manisha Koirala, Preity Zinta
Héros : SRK
Compositeur : A.R. Rahman
Chanteurs : Lata, Kavita, Sukhwinder, Udit, Sonu
Notre avis : 4/5
Veer-Zaara (2004)

Ciné-club : Zohra Sehgal

Nounou de Preity

Une avocate pakistanaise rouvre le dossier d'un Indien accusé d'espionnage au Pakistan et qui y est détenu depuis trente ans. Elle interroge le prisonnier qui lui raconte comment son amour pour une Pakistanaise l'a conduit ici.
Une histoire d'amour qui prône l'amitié entre l'Inde et le Pakistan ; on rencontre de méchants Pakistanais (comme d'habitude), mais il en existe aussi de bons. La mise en scène est riche, particulièrement au domicile de Zara au Pakistan. Comme à son habitude, Yash Chopra, qui est penjabi, nous donne une image charmante du Penjab indien. La distribution est aussi un atout majeur de ce film.
Réalisateur : Yash Chopra
Héroïnes : Preity Zinta, Rani Mukherji, Hema Malini (apparition)
Héros : Shah Rukh Khan, Amitabh Bachchan (apparition)
Compositeurs : Madan Mohan, Sanjeev Kohli
Chanteurs : Lata, Udit, Sonu, Gurdas Mann.
Notre avis : 4,5/5

Cheeni Kum (2007)

Ciné-club : Zohra Sehgal

Maman d'Amitabh

Un sexagénaire, grand chef de cuisine indien, tient un restaurant réputé à Londres.
Un jour, une cliente indienne lui fait une critique sur un plat trop sucré. D'abord vexé par cette remarque, il s'aperçoit qu'elle a raison. Une liaison d'abord amicale puis plus sérieuse se noue entre eux.
Cette comédie dont l'humour repose sur la différence d'âge entre un homme et sa compagne mais aussi entre cet homme et son éventuel futur beau-père fait passer un agréable moment de détente à Londres puis en Inde. Encore un nouveau look pour Amitabh.
Réalisateur : R. Balki
Héroïne : Tabu
Héros : Amitabh Bachchan, Paresh Rawal
Compositeur : Ilayaraja
Chanteuse : Shreya Ghoshal
Notre avis : 2,5 /5

Saawariya (2007)

Ciné-club : Zohra Sehgal

Confidente de Ranbir

Dans un village onirique noyé dans le bleu, un jeune chanteur tombe amoureux d'une jeune fille qui attend le retour de son aimé.
Inspiré des Nuits blanches de Dostoïevski, le film bénéficie d'une esthétique et d'une atmosphère particulières où deux débutants sont appuyés par des seconds rôles de poids.
Réalisateur : Sanjay Leela Bhansali
Héroïne : Sonam Kapoor
Héros : Ranbir Kapoor
Compositeur : Monty Sharma
Chanteurs : Alka, Shreya, Richa, Kunal Ganjawala, Shail Hada
Notre avis : 4/5
Et aussi : Bhaji on The Beach (Gurinder Chadha,1993), Hum Dil De Chuke Sanam (Sanjay Leela Bhansali, 1999), Dillagi (Sunny Deol,1999), Bend it Like Beckham (Gurinder Chadha, 2002), Mistress of Spices (Paul Mayeda Berges, 2005)
(*) Photo extraite du livre de sa fille, Kiran Segal, 
sorti pour ses cent ans,Zohra Segal: Fatty,


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte