Magazine Santé

VITILIGO et CHEVEUX GRIS: PC-KUS, le composé topique qui redonne de la couleur – FASEB Journal

Publié le 07 mai 2013 par Santelog @santelog

VITILIGO et CHEVEUX GRIS: PC-KUS, le composé topique qui redonne de la couleur – FASEB JournalLes fabricants de colorations pour cheveux n’ont qu’à bien se tenir, car voilà un nouveau composé qui, en inversant le stress oxydatif responsable des cheveux blancs à la racine, pourrait recolorer le cheveu et même repigmenter la peau en cas de vitiligo. Ces conclusions, spectaculaires, publiées dans The Faseb Journal, annoncent un nouveau traitement, très attendu par tous ceux qui ont le cheveu qui grisonne et souhaitent cacher ce premier signe de vieillissement.

La perte de couleur de la peau pourrait aussi être corrigée par ce nouveau composé, une enzyme catalase modifiée–un composé déjà impliqué dans certaines crèmes pour traiter le vitiligo- qui va inverser le stress oxydatif. Car c’est un afflux massif de stress oxydatif via l’accumulation de peroxyde d’hydrogène dans le follicule pileux qui provoque cet éclaircissement du cheveu de l’intérieur.

Or ces chercheurs de l’Institute for Pigmentary Disorders, de l’Arndt University of Greifswald (Allemagne) et de l’Université de Bradford (UK) montrent que ce composé topique, activé par les UVB et appelé PC-KUS est capable de repigmenter le cheveu et la peau. La recherche a porté sur 2.411 patients atteints de vitiligo, dont 2,4% diagnostiqués avec le vitiligo segmentaire strictement localisé à une zone et 3,2% avec un vitiligo mixte (localisé + généralisé). Les auteurs constatent pour la première fois, que les patients qui ont un vitiligo localisé impliquant la peau et les cils montrent le même niveau de stress oxydatif que celui observé dans le vitiligo généralisé. Ce niveau de stress oxydatif est lié lui-même à une diminution des capacités anti-oxydantes et des mécanismes de réparation de la catalase et d’autres enzymes, comme la thiorédoxine. En rétablissant les niveaux d’enzymes anti-oxydantes, les chercheurs obtiennent chez les patients une repigmentation de la peau et les cils.

L’espoir est donc de pouvoir développer un traitement efficace de repigmentation du cheveu comme de la peau, ce qui améliorerait de manière importante le bien-être et la qualité de vie de millions de personnes.

Source: The FASEB Journal February 23, 2009, doi: 10.1096/fj.08-125435 Senile hair graying: H2O2-mediated oxidative stress affects human hair color by blunting methionine sulfoxide repair (Visuel © CURAphotography – Fotolia.com)

VITILIGO et CHEVEUX GRIS: PC-KUS, le composé topique qui redonne de la couleur – FASEB Journal
Lire aussi: ALOPÉCIE et PROPECIA: Une sexualité active vaut bien quelques cheveux en moins et sur le Vitiligo


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine