Magazine Finances

Hausse du déficit malgré l’augmentation des impôts

Publié le 07 mai 2013 par Adeon

Et une mauvaise nouvelle de plus pour le gouvernement : le déficit budgétaire de l’Etat s’est creusé de 1,6 milliard d’euros sur un an et ce malgré une hausse des recettes !

Coté dépenses, le gouvernement a pu faire quelques économies grâce à la baisse des taux d’intérêts, actuellement au plus bas. Par contre, au 1er trimestre 2013 par rapport au 1er trimestre 2012, les dépenses de personnel ont augmenté de 1,9%. De plus le prélèvement sur recettes au profit de l’Union européenne a encore augmenté, atteignant 8,9 milliards d’euros !

Cotés recettes, la TVA reste stable, l’impôt sur le revenu progresse de 9,3% à 9,32 milliards d’euros et l’impôt sur les sociétés est en très forte hausse également de 16,7% à 9,32 milliards d’euros.

Un déficit qui ne baisse pas malgré la hausse des recettes

Ce signal envoyé par les chiffres du déficit du premier trimestre 2013 est particulièrement inquiétant puisqu’il indique clairement que le gouvernement est incapable de contenir les dépenses, ne remplissant pas sa part du contrat, alors que les contribuables et sociétés eux remplissent leur part du contrat en payant plus d’impôts.

A ce rythme, il est peut probable que le gouvernement parvienne à atteindre son objectif de déficit public à 3,7% du PIB à fin 2013 (qui était de 3% il y a quelques mois mais qui a été revu à la hausse), car non seulement son hypothèse de croissance de 0,1% sera certainement bien au dessus de la réalité mais en plus il ne parvient pas à réduire son budget de fonctionnement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adeon 848 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine