Magazine Rugby

Daniel Carter au Stade Toulousain

Publié le 19 avril 2008 par Pierre-Olivier Carles

Ce n'est pas une annonce mais plutôt une rumeur... qui parle également de chiffres qui font tourner la tête, comme 938 000 euros pour la saison. On sait tous que les salaires des joueurs ont explosé ces dernières années, même s'ils restent très loin de ceux des manchots. Pourtant, je ne peux pas croire que cette somme soit fondée.

D'abord, le Stade Toulousain a une gestion mesurée, et donner près d'un 1 million d'euros à un joueur (même l'un des tous meilleurs au monde) ne serait pas très raisonnable. Il faut plus de 30 joueurs de très haut niveau aujourd'hui, dans une équipe du Top14. Le budget de Toulouse, même s'il est important, n'est pas à ce niveau-là.

Par ailleurs, le Stade Toulousain dispose déjà, pour la saison prochaine, de plusieurs ouvreurs de talent, et notamment de David Skrela, qui a déjà annoncé venir dans la ville rose la saison prochaine.

Finalement, le point qui m'inquiète le plus, c'est cette capacité qu'à notre championnat à attirer les joueurs du Sud. Quelques transferts sont toujours bon, car les étrangers nous apportent une autre vision et une certaine richesse dans le jeu, mais là, je crois que nous commençons à manquer de français.

Nous savons déjà, par exemple, que nous aurons dans quelques années, un vrai manque de piliers de premier plan, qui soient issus de nos centres de formation. Des joueurs qui pourraient vraiment se révéler avec du temps de jeu au plus au niveau se voient relégués sur le banc, les entraîneurs préférant (ou étant contraints de) chasser les résultats.

Enfin, ce qui se passe au RC Toulon est, je pense, au delà de ce que les instances devraient tolérer. Quel intérêt y a-t-il à jouer un championnat de ProD2, au demeurant passionnant lorsqu'on sait déjà qu'une équipe vient de se payer un billet pour le Top14 ?!? Vous savez déjà en début de saison que l'une des places n'est plus à prendre. Avant, on parlait de Mayol comme d'un mythe où gagner était toujours une sinécure et une fierté. Aujourd'hui, on y va comme au spectacle et on y scande le nom de Georges Gregan (une légende au demeurant), Anton Oliver,et quelques autres qui ont eu le seul mérite d'accepter un salaire mirobolant pour jouer en deuxième zone (et ce n'est en rien dénigrer le RC Toulon que de dire cela). Quelques anciens de Mayol doivent se retourner dans leur tombe...

J'aimerai voir jouer Daniel Carter à Toulouse la saison prochaine, car ce joueur a une classe incomparable, mais j'aimerais aussi continuer à découvrir des joueurs comme Maxime Médard ou Parra, qui émergent des espoirs... pleins d'espoirs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre-Olivier Carles 46 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine