Magazine Finances

Charlotte attaque!

Publié le 20 avril 2008 par Fabien Major @fabienmajor

CROCS ferme l’usine qui l’a fait naître! CROCS symbole de l’ingéniosité et du design québécois, a décidé de piler une dernière fois sur les orteils de ses travailleurs. A 15$ de l’heure, ils ne rivalisaient plus avec les pays émergents ou l’on peut fabriquer les même sandales pour 2$ de l’heure. Le président Ronald R. Snyder III, qui a touché 4 millions $ en 2007, a déclaré que cette décision allait améliorer la performance financière de Crocs. Cette compagnie américaine dont la marge bénéficiaire après impôt se situe à 38%, veut améliorer sa rentabilité! You-Hou!!!! 38% Pensez-pas que c’est déjà bon?

Pas plus tard qu’en février dernier, dans son code d’éthique et de saine gouvernance, la direction réservait un paragraphe à l’équité entre travailleurs et les chances à l’avancement pour tous. Ben, ils ont rendus ça très équitable: 2$ de l’heure MAX…partout! Quelle hypocrisie! De la poudre aux yeux, ils déposent des conneries du genre sur leur site web, sans même avoir l’intention d’appliquer quoique ce soit!

Les fondateurs québécois Marie-Claude de Billy et Andrew Reddyhoff sont bouleversés et avec raison. Leur invention mondialement reconnue vient de perdre son âme. Les 3 cowboys du Colorado qui les ont achetés en 2002 ont choisis de renier l’origine de leur succès pour des fractions de marge de bénéfice supplémentaires.

Que les travailleurs se consolent un peu, la journée de l’annonce de la fermeture sauvage de l’usine québécoise, l’action a plongée de 43%. Les analystes financiers considèrent la gestion peu convaincante. Ils sont loin les beaux jours à 75$ la part, CROCS a maintenant moins de mordant et s’échange à 10$ seulement au Nasdaq!

Dans pareil situation, on ne peut malheureusement pas faire grand chose, sauf manifester son mépris, écrire au président Ronald Snyder, ou encore faire comme moi et donner ses sandales à bouffer à son chien saucisse! Charlotte, attaque!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine