Magazine

Un blog catho ne supporte pas une pub mettant en scène deux homos

Publié le 20 avril 2008 par Elfafa
Tout commence le 14 avril dernier, un message sur e-deo, un blog catho. Intitulé "Homofolie dans le métro ?" (rien que ça, ça fait déjà peur...), le post se limite à deux phrases :
"Un lecteur nous informe avoir vu dans le métro parisien une publicité pour une marque de matelas représentant deux hommes enlacés. D’autres lecteurs ou rédacteurs peuvent-ils confirmer ?"
Ouhlala... "Deux hommes enlacés"... Voilà qui est bien inquiétant !
La pub en question, la voila... Ca ne casse pas trois pattes à un canard, rien de vraiment subversif là-dedans... Enfin, ce n'est pas l'avis de e-deo, qui publie dès le lendemain ce post : SCANDALE! Matelsom affiche l’homosexualité dans le métro parisien !
Une publicité qui vise à "faire la promotion et à banaliser le comportement homosexuel dans le métro, emprunté par des familles et des enfants !" et que ne peut "tolérer" notre blog de cathos extrémistes... Il appelle donc ses lecteurs à entrer en résistance et à contacter la marque de matelas et ses distributeurs pour se plaindre d'"une telle campagne qui tend à choquer, à pervertir la jeunesse et à banaliser le comportement homosexuel."
Le site espère arriver a faire retirer les affiches car "être assimilées à la sodomie ne devrait pas faire plaisir à ces marques soucieuses de leur image…" (fichtre !)
Et de conclure l'article par : "Matelsom doit retirer ce visuel du métro, ou alors d’autres entreprises s’engoufreront dans la brèche et iront encore plus loin dans l’amoralité… Réagir est un devoir !" (Ha ouais, quand même... :s)
Depuis, le site se livre à une campagne anti-Matelsom assez surréaliste. Pas un jour sans qu'un message vienne étoffer ce qui est devenu "l'affaire Matelsom"... Vous pouvez en avoir un aperçu sur la page de la catégorie "Revendications homosexuelles" (qui au-delà de cette campagne, contient une myriade de posts super sympas, témoignant d'une grande tolérance et d'une grande ouverture d'esprit de leur auteur, comme Et ça voudrait adopter des enfants… ; Le “mariage” homo en attendant le “mariage” à trois, et plus si affinités ; Sidaction : promesses de dons en baisse un post qui se réjouit de la baisse de promesses de dons du Sidaction, et j'en passe...).
Bon, cela n'est rien d'autre que la réaction disproportionnée de quelques cathos intégristes et homophobes, mais ça me perturbe toujours de lire de telles conneries en 2008...
Via Têtu

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les deux portraits

    deux portraits

    Comme dans de nombreuses dictatures, un véritable culte de la personnalité est voué aux chefs en Iran. Vous ne pouvez pas vous promener sans voir ces deux... Lire la suite

    Par  Fabien Francoperse
    HUMEUR, MOYEN ORIENT, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Deux crapules

    Deux crapules

    Il paraît qu’elle couche avec JDD.Oui, il y a une banquette marron dans son bureau, je n’y jamais fait attention auparavant, mais cette banquette est bien là. Lire la suite

    Par  Didier T.
    A CLASSER
  • Deux mousses

    Deux mousses

    C'est la cata tout ce que je fais en ce moment se transforme en désastre et je suis prise d'angoisse en pensant que dans quelques jours nous serons huit... Lire la suite

    Par  Edith Sobstyl
    CÔTÉ FEMMES, CUISINE, RECETTES, RECETTES SUCRÉES
  • Encore deux bonnes adresses

    Voici encore deux sites proposant des randonnées:Le premier: "Amitié et Randonnées" s'adresse à toushttp://amitie-et-randonnee.skynetblogs. Lire la suite

    Par  Bernard Abras
    INTERNET, VOYAGES
  • Ah Ah deux deux deux deux deux

    deux

    Un dessin pas du tout en partenariat avec le site lexpress.fr, mais sur lequel on peut en apprendre un peu plus. Je me posais une question essentielle : si on... Lire la suite

    Par  Martin Vidberg
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Numéro Deux pour emporter…

    J’arrive de mon cours et je ne pourrai pas aller dormir sans écrire ce qu’il s’est passé avant, pendant et après le cours. La session débute d’une façon qui... Lire la suite

    Par  Pascal
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Entre deux

    Lundi 21 janvier 2008 Entre deux Elle : « Quand j’imagine combien m’est compté, Le temps avant le début du néant infini, J’accélère ma course sans pas mesurés,... Lire la suite

    Par  Stéphanie Le Béchec
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Elfafa 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte