Magazine

Christophe Girard préfère Mao au dalaï-lama et au Pape

Publié le 20 avril 2008 par Micheljanva

Cg L'adjoint au maire socialiste de Paris chargé de la culture, Christophe Girard, juge :

"Le dalaï-lama est à mes yeux, comme Benoît XVI, particulièrement réactionnaire. Ce sont des hommes avec des règles et des principes, des dogmes, voire des doctrines. D'où leur rigidité envers des sujets tels que la contraception et l'homoparentalité".

M. Delanoë a annoncé qu'il proposerait au Conseil de Paris "d'attribuer au dalaï lama le titre de citoyen d'honneur de la Ville de Paris". Lors de ce vote, "je m'abstiendrai, tranquillement", affirme M. Girard, qui ajoute être :

"contre le boycott (des JO): il serait inefficace et humiliant pour tout un peuple en marche. La Chine s'est éveillée et elle ne manquera pas de nous émerveiller. C'est un pays qui est en train d'inventer sa propre démocratie dans un contexte culturel que parfois les Occidentaux ne connaissent pas ou ne comprennent pas".

C'est certain que l'on a du mal à comprendre la Révolution culturelle, entre la kalachnikov et le laogaï, et il est encore plus certain que l'on n'a pas envie de la connaître. Christophe Girard préfère les dogmes marxistes et la rigidité de la dictature communiste.

Michel Janva


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte