Magazine

Les voyants voient-ils ?

Publié le 15 avril 2008 par Edlin

Je ne crois pas que les voyants voient…

Il n’est pas la question de cécité, mais plutôt du don de voyance, qui permettrait de voir et de dévoiler l’avenir.

Je crois par contre qu’ils ont une acuité hors norme et des capacités de perceptions. Je leur prête d’être de fins psychologues, et la plupart du temps, de l'être de façon instinctive, animale.

Que perçoivent-ils vous demanderez-vous ?

Voyant_2

La réponse est probablement dans la communication des inconscients.

La personne qui consulte un voyant, vient chargée d’un espoir, en quête d’une réponse à une question, avec un désir conscient et la plupart du temps un autre qui est inconscient. Le voyant va cliniquement étudier la personne qu’il a en face de lui, la jauger, la disséquer de l’œil, faire une analyse expresse pour tenter de savoir ce qui l’amène à lui. En cherchant à accrocher son regard, il tentera de lire en elle son état d’âme, et s’il a l’œil averti, peut être même l’état de sa santé générale. Fort de ces informations, il peut commencer le tirage en invitant le consultant à choisir des cartes. Les cartes ne sortent pas par hasard parait il, l’inconscient guiderait notre main. Ce sont les cartes qui vont aider le voyant à raconter une histoire.

Son histoire sera inspirée par les différents éléments qu’il a récupéré par sa brève analyse, et tout au long du tirage, par les différents signes, acquiescements, négation, moue dubitative, froncements de sourcils et autres mimiques qu’il verra sur le consultant.

Les bons voyants seraient  ceux qui parviendraient, en plus de la description précédente, à recevoir les informations contenues dans l'inconscient du consultant et à lui retourner sous la forme d’un scénario, d’une histoire,  qui pourrait lui arriver ou qui fera résonner en lui quelque chose.

Pour y parvenir, ils doivent faire confiance en leur intuition. C’est d’ailleurs comme ça que la plupart d’entres eux décrivent le mécanisme de voyance. Les flashs ne seraient ni plus ni moins que des intuitions.

La question qui reste posée est : Par quoi est alimentée cette intuition ?

Et si c'était le consultant et lui seul qui apporte toute la matière que le voyant va révéler. Il me plait de penser que ce serait une communication des inconscients qui alimenterait l’intuition du voyant. Un peu comme en psychanalyse, mais de façon beaucoup plus rapide et probablement très en surface, la consultation d’un voyant serait une sorte de micro-analyse.

Après la mode du speed-dating, n’est-ce pas là une nouvelle façon d’en savoir plus sur ce que contient notre inconscient pour notre société toujours plus pressée ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Edlin 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte