Magazine

Tempérament & phéromones

Publié le 15 avril 2008 par Edlin

Pheromones Il faudrait faire la différence entre le caractère et le tempérament.

L
e tempérament ferait parti de l’inné. Il n’est pas vraiment possible de positionner le caractère dans l’acquis. Il fait aussi parti de l’inné, mais serait malléable, modifiable au cours du temps et des expériences rencontrées. Ne dit on pas que l’on se forge le caractère ? Le tempérament de son côté serait immuable.

Même si cela peut paraitre étrange, et que je ne saurais en expliquer la raison, l’astrologie et la lecture du thème astral, révèle le tempérament d’une personne. La position des planètes Mercure, Vénus et Mars et de notre satellite la Lune sur notre thème, nous indique les composantes du tempérament de la personne observée.

L’égoïsme est intrinsèque à chaque individu. L’égoïsme est archaïque. C'est-à-dire qu’il est inscrit en chacun de nous comme un réflexe primaire. Nous partageons l’égoïsme avec les animaux. Nous partageons bien d’autres réflexes archaïques avec eux. C’est en observant le comportement de nos animaux de compagnies, mais aussi les premiers jeux en groupes d’enfants de 10 mois que j’ai pu trouver la réponse à une question qui me hantait depuis deux ans. D’où vient le sentiment de jalousie ?

Serait-ce de la pure projection, ou bien Berlingot, yorkshire de son état et fidèle chien-chien de ma tante, démontrerait une réelle forme de jalousie en aboyant à tue tête dès que celle-ci se saisie de ma fille de dix mois ? Serait-ce de la projection quand après avoir été houspillé, Berlingot part bouder dans son couffin ? Ma tante qui aura gardé notre fille le week-end, nous avouera que l’animal était resté les deux jours dans la même disposition, mangeant du bout du museau, à dormir toute la journée, lui qui est toujours hyperactif. Comme s’il nous faisait une petite déprime.

La jalousie, ce sentiment qui existe depuis si longtemps qu’il est décrit dans la mythologie. Plus que cela encore, un des commandements de la bible lui est dédié :                     

« Tu ne désireras pas la femme de ton voisin ».

Ce sentiment est très vivace en chacun de nous. Je pense qu’il est étroitement lié à l’égoïsme. Disons qu’il en est une extension. N’est-il pas égoïste de refuser que celui que l’on aime puisse aimer une autre personne ? On veut être le seul objet d’amour de cet autre. Pas question qu’il aille se gaspiller ailleurs, pour d’autres. D’ailleurs, ce que nous craignons le plus, à bien y regarder, c’est que l’être aimé parte avec cet autre et qu’il nous abandonne. Qu’il ou elle arrête de nous appartenir, de nous faire du bien, de s’occuper de nous.

D’un autre côté, n’est-il pas un manquement grave à la liberté individuelle que d’imaginer qu’il n’est plus possible d’aimer une autre personne que celle avec laquelle nous avons choisi de nous unir ? Vous êtes unis par les liens du mariage, pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à ce que la mort vous sépare proclame l’homme d’église. Le maire ou son adjoint sont légèrement plus souple, puisque l’article 212 nous indique que les époux se doivent mutuellement fidélité, secours et assistance.

Je préfèrerai que l’homme en soutane blanche recouverte d’une belle écharpe brodée d’or, nous dise que nous sommes unis par les liens du mariage jusqu’à ce que « l’amour » nous sépare.  Que le représentant de la république et son écharpe tricolore nous explique mieux le concept de la fidélité, et qu’une séance de thérapie de couple soit  proposée aux futurs époux, tout comme l’église propose une préparation du mariage. Cette séance d’information et d’écoute pourrait expliquer aux futurs époux les différentes phases et étapes que traverse un couple. L’obligatoire perte de la vision idéalisée de l’autre, les inévitables évolutions de la personnalité, l’arrivée des enfants et les schémas qui seront activés à ce moment là. Tous ces éléments qu’il faut pouvoir accepter, la capacité d’adaptation et aussi les compromis nécessaires qui seront imparablement à faire des deux côtes. Vérifier  avec les deux membres qu’ils ont bien pris conscience de tout cela, avant de leur délivrer le permis de se marier.

Certains disent que l’amour ne dure que trois ans. Je pense qu’ils font l’amalgame entre le désir et l’amour. D’autres nous expliquent que l’humain est programmé de façon archaïque à une union de trois années. La première année, les individus se choisissent, pour donner naissance à l’enfant au milieu de la deuxième année. Pendant ce temps là l’homme chasse et assure la nourriture. La femme s’occupe de l’habitation et de préparer la pitance tout en s’occupant du nouveau né. Dès que celui-ci est capable de marcher, l’homme a rempli sa mission et part à la conquête d’une nouvelle femelle pour perpétuer l’espèce. Ce serait de cette période que nous viendrait cette fâcheuse habitude, qui engendre  beaucoup de ruptures entre la deuxième et la troisième année du couple.

La plupart du temps l’homme avouera ne plus avoir le même désir pour cette femme que deux années auparavant. Il lâchera avec une pointe de nostalgie qu’il regrette l’époque, ou la simple vision d’une épaule dénudée pouvait générer des émois en lui, qu’il ne sait plus recréer. Ce désir… Cette machine à émotions. S’il savait qu’elle fonctionnait à l’hormone et aux phéromones. Que le désir est hormonal. Qu’il est activé par la rencontre de gènes compatibles chez cet autre qui est devant nous. Notre code génétique est transmis par l’intermédiaire des phéromones. Plus la femme qu’il rencontre dispose de gènes forts là ou les siens sont faibles ou endommagés, plus la tempête hormonale qui sera déclenché sera forte, et plus le désir sera important. On peut donc imaginer qu’un coup de foudre soit simplement une énorme tempête hormonale, due à la rencontre d’un code génétique parfaitement compatible avec nos manques.

Probablement que cette règle des trois ans n’étaient plus viable dans la tentative de construction d’une civilisation et de socialisation des individus. Les tables de la Loi réglaient le problème. Si tu convoitais la femme de ton voisin, alors tu irais brûler en enfer !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Edlin 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog