Magazine Basketball

Intersaison 2013/2014 : Toronto, le retour du dernier dinosaures

Publié le 22 mai 2013 par Insidebasket @insidebasket

Les Toronto Raptors ont essayé de s'améliorer récemment. c'est indéniable. Leurs tentatives d'aller en Playoffs vont peut-être payer la saison prochaine, avec le bon recrutement de Rudy Gay, la progression de Valenciunas, il paraît logique que leur bilan de 34-48 s'équilibre. Cependant une question persiste, qu'adviendra-t-il d'Andrea Bargnani ? 

Le meilleur scénario

Les Raptors vont se retrouver face à la limite du salary-cap mais ce, avant de garantir à Lowry ses 6,2 millions $ et donner à Linas Kleiza une extension (option joueur de 4,2 millions $).

Heureusement, pour eux qu'ils ont en plus un moyen facile pour sortir des ennuis financiers : leur clause d'amnistie est toujours disponible et en attente d'être utilisée. Son usage le plus judicieux serait Andrea Bargnani, ce qui permettrait d'économiser 22,25 millions $ au cours des deux prochaines saisons. Cela dit, l'Italien pourrait s'avérer être une pièce intéressante dans un trade, afin d'apporter une réelle présence dans la raquette. 

zgay.jpg

Dans le meilleur des cas, les économies réalisées sur Bargnani créeraient de l'espace pour une extension de Lowry et l'ajout d'un free-agent solide à l'intérieur. Toronto pourrait ainsi construire une équipe compétitive autour d'un noyau jeune et athlétique. 

Le meilleur 5 possible : Lowry, DeRozan, Gay, Millsap, Valenciunas

Le pire scénario 

Si les Raptors choisissent de s'accrocher à leur amnistie, ils espèrent que non seulement Bargnani retourne et reste en bonne santé mais en plus, qu'il ait  le même jeu d'il y a deux ans… Autant dire que c'est presque une cause perdue. Si Toronto persiste à continuer de construire autour d'un intérieur qui passe sa vie à tirer à 3 points plein axe, sans jamais se replier, la franchise n'ira pas de l'avant. L'équipe a commis une erreur il y a 7 ans, cela n'a aucun sens pour elle à présent, de continuer à le payer. D'autant plus qu'avec le départ d'Ed Davis, la raquette s'est allégée. 

zbargna.jpg

Gros bémol pour les Canadiens, le trade de Kyle Lowry impliquait leur premier tour de draft 2013. La probabilité que le spot atterrisse dans les trois premiers (protégés) est infime, ils vont donc probablement le perdre au profit de d'Oklahoma (via Houston). Les options de transferts et de nouveaux rookies potentiellement bons, s'effacent…

Tableau des salaires : 

zsalaryrapt.jpg

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67488 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines