Magazine Environnement

Le gaz de couche, vous connaissez ?

Publié le 22 mai 2013 par Brunetisa
Le gaz de couche, vous connaissez ?
On entend souvent parler du gaz de schiste et de ses méfaits, mais connaissez vous le gaz de couche ?
Le gaz de couche qu'est-ce que c'est ?
Le collectif  houille-ouille-ouille nous explique exactement de quoi il s'agit : Le gaz de couche est constitué en grande partie de méthane, il est disséminé dans les veines de charbon du bassin houiller. Ce gaz n'est pas de très bonne qualité, il doit être travaillé ou mélangé pour être commercialisé.
Il ne faut pas le confondre avec le gaz de mine qui est le fameux grisou des mineurs. Ce gaz, lui est exploité depuis les années 1970. La récupération de ce méthane qui s'échappe naturellement des anciennes mines de charbon se fait par pompage, sans dégâts notables sur l’environnement. Il est explosif et doit donc absolument être exploité, pour éviter de polluer l'environnement et de mettre en danger les populations.
Pour nous embrouiller et nous donner l'impression qu'il s'agit de la même chose, l'état regroupe ces 2 gaz dans le terme plus général de gaz de houille.
Mais l'exploitation de ce gaz de couche est très dangereuse aussi bien pour l'environnement que pour la santé.
Il y a des risques :
  • de pollution de l'eau avec les métaux lourds charriés et les solvants utilisés
  • d'affaissement minier encore plus importants
  • de fuites de méthane par les failles qui aggraveraient l'effet de serre et intoxiqueraient les animaux et la population
  • de pollution sonore et visuelle
On nous fait croire également qu'il n'y aura que des forages et du pompage. Mais, il ne faut pas oublier que le gaz est disséminé en de nombreuses petites poches et que donc pour créer une grosse poche exploitable à partir de petites, il faudra fracturer. Il y aura donc bien, à terme, de la fracturation hydraulique (comme c'est le cas d'ailleurs partout ou se gaz est exploité) avec tous les risques encourus par ce procédé. Pour masquer les problèmes, on fait miroiter aux élus, les sommes d'argent qui pourraient affluer et les emplois qui pourraient être créés grâce à l'exploitation de ces gisements. Mais on oublie de préciser que pour que l'extraction soit rentable, il faut que le prix du gaz reste très élevé. Quant aux emplois, s'il faut 4 personnes pour créer un puits, il n'en faut plus qu'une pour l'exploiter.
Pour aller plus loin :
Vous pouvez obtenir de plus amples informations auprès du collectif Houille-ouille-ouille à l'adresse houille-ouille-ouille@list.riseup.net
(source image http://encyclopedie-electricite.edf.com/gaz/medias/images/production/schema_extraction.png )


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brunetisa 8637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte