Magazine Politique

Eradiquer les blonds aux yeux bleus... (triste Front)

Publié le 22 mai 2013 par Falconhill
Eradiquer les blonds aux yeux bleus... (triste Front) Grâce au Parisien Libéral, j’ai pris connaissance de propos purement hallucinant de Jean-Luc Mélenchon Qui ont assez peu été relayés. Et que je trouve d’un nauséabond assez incroyable.
« Jean-Luc Mélenchon, interrogé par Hit-Radio sur son enfance à Tanger, où il est né, déclare : "Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus… c’est au-delà de mes forces". Puis il narre son arrivée en Normandie, où il fut "horrifié" par une population d’alcooliques et d’arriérés : "La France des campagnes était extraordinairement arriérée par rapport au Maroc des villes". »
L’article d’Agoravox met en parallèle les propos de Mélenchon avec ceux de Le Pen père : « J’ai acheté une maison de campagne pour permettre à mes enfants qui habitaient le 15ème de voir des vaches au lieu de voir des Arabes ». Jean-Luc Mélenchon est en train de dépasser allègrement son triste modèle…
Je me souviens du scandale qu'avait provoqué cette phrase profondément idiote de Jean-Marie Le Pen...
D’ailleurs, en parlant de cette « haine des blonds aux yeux bleu », j’avais lu il y a peu cette histoire tout aussi hallucinante à Bollène. Où le Front de Gauche local avait hurlé contre la municipalité qui avait fait une campagne de publicité sur la ville en mettant en photo un enfant blond aux yeux bleus. Front de Gauche local qui avait simplement considéré que mettre un « blond aux yeux bleus » était « une honte pour leur ville ». Rien que ça… Elle méritera un billet cette histoire vieille d’il y a un an… Sur laquelle, malheureusement, il n’a pas été fait beaucoup de publicité.
Nicolas avait écrit un billet à propos de ces militants du Parti de Gauche qui hurlait contre ceux qui tapaient à juste titre contre le Front de Gauche, plutôt que contre le Front National. Ils sont bien peu différents...
Quand on lit les déclarations du chef de file du PdG, et quand on se souvient de propos haineux de ses sbires, on peut vraiment soupirer… La Haine a décidément changé de Front… Et ce désagréable match est en train de tourner au triste avantage de ceux de gauche...
Après, il reste deux possibilités. Soit les militants du Parti de Gauche et de Front de Gauche débarquent leur tête de file, qui tient des propos haineux et profondément nauséabonds. Soit ils le soutiennent et le cautionnent. Dans les deux cas, cela sera leurs choix.
Mais qu'ils ne viennent plus donner de leçons de morale et d'humanisme. Qu'il ne parle plus de cette République qu'ils auront répudié. Et qu'ils ne parlent plus d'un Front dont ils sont les "jumeaux maléfiques", pour reprendre l'expression très juste d'une de mes copines de blog.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines