Magazine Santé

VESSIE HYPERACTIVE: Un besoin urgent? Ce sont les intégrines! – FASEB Journal

Publié le 23 mai 2013 par Santelog @santelog

Incontinence ou vessie hyperactive pourraient trouver un nouveau traitement pharmacologique avec cette étude menée par des scientifiques de Harvard et publiée dans le prestigieux FASEB Journal. Car ces chercheurs dévoilent le mécanisme biologique qui permet à la vessie de détecter son niveau de remplissage et transmet cette information aux nerfs et aux muscles qui contrôlent notre capacité et notre envie "d’y aller". Point sur l’incontinence et l’une de ses formes, l’hyperactivité vésicale.

VESSIE HYPERACTIVE: Un besoin urgent? Ce sont les intégrines! – FASEB Journal
Cette recherche montre que la couche de l’épithélium de la vessie est capable d’évaluer son remplissage à travers l’activité des intégrines, des protéines qui pourraient être des cibles prometteuses de traitements contre l’incontinence, un trouble qui touche environ 15% des femmes au cours de leur vie.

L’épithélium est une mince couche de cellules qui tapissent la surface de la vessie. Lorsque la vessie est pleine, les cellules de l’épithélium s’étirent et cette couche s’amincit, ce qui entraîne une activation des intégrines qui envoient l’information aux nerfs et à d’autres cellules de la vessie. Ainsi, la vessie (B sur schéma ci-contre) est une poche musculaire qui peut s’étirer pour contenir jusqu’à 500 ml une fois pleine mais une fois à moitié pleine, des nerfs indiquent au cerveau qu’il est temps d’uriner. Pour identifier le rôle des protéines intégrines dans ce processus, le Pr Warren G. Hill, chercheur au Beth Israel Deaconess Medical Center et à la Harvard Medical School (Boston), ont étudié le processus chez la souris, sur un premier groupe génétiquement modifié pour être privé d’intégrines dans l’épithélium et un second groupe normal témoin. Les souris dépourvues d’intégrine montrent très peu de contrôle urinaire et présentent une vessie dite hyperactive. Elles ont également des difficultés de miction.

L’hyperactivité vésicale touche plus d’une femme sur 6, rappellent les auteurs. En France, les dernières études estiment que 17 % de la population féminine globale est concernée, une proportion qui peut atteindre 35 % chez les plus sujets de 80 ans. La notion d’ » urgenturie  » est retrouvée dans un tiers environ des hyperactivités vésicales. La principale étude européenne menée par Milsom mesurait la prévalence de l’hyperactivité vésicale à 16,6 % dans une population âgée de 40 ans et plus. Il existe alors des protections absorbantes adaptées comme le nouveau sous-vêtement absorbant TENA Silhouette, conçu et développé pour les femmes, qui garantissent un confort et une discrétion totale.

L’hyperactivité vésicale existe aussi chez les hommes, à hauteur de 15 %, comme chez les femmes. Elle augmente avec l’âge et concerne 15 à 35 % des sujets âgés selon les études. En revanche, l’incontinence liée à une hyperactivité vésicale est moins fréquente chez les hommes que chez les femmes. Les différences anatomiques et physiologiques des mécanismes de continence entre hommes et femmes sont probablement partie prenante dans cette différence de genre. Mais, en cas d’incontinence, des protections spécifiques pour hommes existent ; TENA Men propose une large gamme de protections spécialement conçues pour les troubles urinaires chez l’homme.

Alors que les études de qualité de vie soulignent l’impact de l’incontinence urinaire chez les hommes comme chez les femmes, pouvoir concevoir de nouveaux médicaments qui ciblent l’épithélium sensoriel, est une voie prometteuse pour mieux traiter les troubles de la vessie hyperactive et de l’incontinence qui affectent des millions de personnes.

Source: FASEB Journal doi:10.1096/fj.12-223404 Loss of β1-integrin from urothelium results in overactive bladder and incontinence in mice: a mechanosensory rather than structural phenotype

VESSIE HYPERACTIVE: Un besoin urgent? Ce sont les intégrines! – FASEB Journal
Pour en savoir plus sur les Bonnes pratiques de prise en charge de l’Incontinence

VESSIE HYPERACTIVE: Un besoin urgent? Ce sont les intégrines! – FASEB Journal
Recevoir un échantillon

VESSIE HYPERACTIVE: Un besoin urgent? Ce sont les intégrines! – FASEB Journal
Accéderau dossier de Santé log  » Incontinence, la nécessité d’une prise en charge multidisciplinaire « - Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine