Magazine Humeur

Christine Lagarde : Lachez lui les baskets (Adidas ?)

Publié le 24 mai 2013 par Pierre Thivolet @pierrethivolet

Christine Lagarde : Lachez lui les baskets (Adidas ?)

Même le Président est en Adidas...


Ca y est: Un nouveau scandale ! On dit merci qui ?Merci Charles-Amédée de Courson. Sa dernière intervention en 2004 «pour des questions morales » a fait capoter un accord sur «seulement» 117 millions d’euros de dédommagements versés à Tapie.Merci tous ceux qui comme Bayrou, ou le Parti socialiste avant qu’il ne soit au pouvoir, cultivent les « tous pourris, sauf ma mère et ma sœur ». Ceux qui voient des complots partout. Tiens, on se demande même s’il ne s’agit pas d’un coup du Qatar et / ou d’Al-Qaida ? Merci aussi la Cour de Justice de République, qui ne sera pas celle qui paiera la note. Car, même si, à la différence de mes consoeurs/frères, je n’y comprends pas grand-chose à toute cette histoire qui remonte à… 1994 ? [1], je retiens que cela nous coûte très cher…Et quand j’écris « nous », je dis bien « nous », les contribuables, condamnés à payer des indemnités à Bernard Tapie, escroqué au moment de la vente par le Crédit Lyonnais de sa société Adidas.Tapie escroqué, cela fait « arroseur arrosé ». Mais les premiers responsables, ceux qui devraient continuer à rendre des comptes, ce sont ces hauts fonctionnaires, issus pour la plupart de l’Inspection des Finances, qui ont coûlé le Crédit Lyonnais, en nous laissant une ardoise de près de 8 milliards d’euros. Et laissant sur la table ce fameux contentieux avec Bernard Tapie. L’affaire Tapie-Adidas est donc un dommage collatéral de cette idée géniale de 1981 : « Nationalisons les Banques ». Quand on pense qu’aujourd’hui il s’en trouve encore pour nous expliquer que ce serait LA solution pour sortir de la crise, on se pince.On devrait décerner une médaille à Christine Lagarde pour avoir décidé de stopper les frais. Remettre en cause la décision de 2007 conduirait à alourdir encore plus la facture. Car chaque jour qui passe augmente les intérêts cumulés sur le dédommagement à verser depuis 15 ans. Amis juges de la Cour de Justice de la république, même si ça nous fend le cœur que tant d’argent soit versé à Tapie, s’il vous plaît : Arrêtez les frais ! Avec le sauvetage du Crédit Lyonnais, on en est déjà à près de 65 euros par français. Le prix d’une paire d’Adidas…Nous vivons une e-poque formidable !


[1] Excellent article dans "Challenges": http://www.challenges.fr/economie/20130522.CHA9820/affaire-tapie-christine-lagarde-doit-elle-vraiment-porter-le-chapeau.html

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 4273 partages Voir son profil
Voir son blog