Magazine Info Locale

Cigarette électronique. Les points de vente fleurissent en Bretagne...

Publié le 24 mai 2013 par Seb322 @nordbretagne


Cigarette électronique. Les points de vente fleurissent en Bretagne... Brest, Morlaix, Lorient, Quimper... Dans plusieurs villes bretonnes, de nouveaux magasins font leur apparition vantant les mérites des cigarettes électroniques.
Le concept, né en 2005, a débarqué en France en 2008. Et depuis, il séduit de plus en plus de français.    Avec ou sans nicotine   Fraise, violette, pêche, caramel... Et même goût tabac pour les vrais accros ! Avec la cigarette électronique, on peut tout « vapoter ». Car même si le geste est là, il n'est plus question de fumer. Adieu goudron et monoxyde de carbone. Place désormais à des e-liquides composés notamment de propylène glycol, de glycérine végétale et d'arômes. Ensuite, il est possible d'opter pour la solution avec ou sans nicotine (0 à 19 mg/ml) . A chacun de voir son état de dépendance...  L'autre différence notable par rapport au tabac, c'est le prix ! Environ 35 euros pour une cigarette électronique. Et 5 à 6 euros pour un flacon de 10 ml de liquide (équivalent à 7 paquets).
Cigarette électronique. Les points de vente fleurissent en Bretagne... « Moins nocif que le tabac »   En effectuant des recherches sur la toile, on trouve des tonnes d'informations sur le sujet. Quoi penser de cet objet fumant non-identifié ? Il est pour le moment  assez difficile de s'y retrouver. Marisol Touraine, ministre de la santé, a réclamé une enquête et appelle « à faire preuve de prudence ».  Dans un entretien au quotidien Sud-Ouest en mars dernier, Jacques Granger, pneumologue au centre hospitalier de Périgueux explique que « c'est une technique supplémentaire que les pouvoirs publics et les personnels de santé devraient donner en conseil ». Tous ses confrères ne sont toutefois pas d'accord. Et mettent en avant le fait qu'il n'existe pas d'études sur la toxicité à long terme du propylène glycol inhalé par voie pulmonaire de façon répétée.   Le docteur Patricia Le Mevel, pneumologue au centre hospitalier de Morlaix, émet aussi des réserves sur cette cigarette qui comporte « des produits mauvais pour la santé ». Mais pour elle, « c'est évident, c'est beaucoup moins nocif que le tabac ». Bref, on n'a pas fini d'en reparler... 

En audio.
Réaction du Dr Le Mevel, pneumologue à l'hôpital de Morlaix. 

Pratique.
En savoir plus sur la cigarette électronique

audio_dr__le_mevel.mp3 AUDIO Dr. Le Mével.mp3  (2.5 Mo)


Vendredi 24 Mai 2013

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Seb322 29439 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine