Magazine Bons plans

Comédie musicale: Onkel Präsident au Prinzregententheater

Publié le 24 mai 2013 par Luclebelge

»Onkel Präsident«: Susanne Ellen Kirchesch als Melody Moneymaker, Renatus Mészár als Der Präsident, Paul Schweinester als Josef Powolny © Christian Zach

L'oncle président (Onkel Präsident), une comédie musicale de Friedrich Cerha et Peter Wolf, librement adaptée de la pièce de théâtre Un, deux, trois de Ferenc Molnár, se jouera du 1er au 14 juin.. Le directeur général du Gärtnerplatztheater, Josef E. Köpplinger, en assure la mise en scène. 
Selon Friedrich Cerha, le genre de l'opéra comique est délaissé depuis pas mal de temps. Aussi, de concert avec Peter Wolf pour le livret, s'est-il lancé dans l'écriture d'une farce musicale, L'oncle président, qui sera créée par la troupe du  Gärtnerplatztheater au Prinzregententheater de Munich.
La pièce de Ferenc Molnár Un, deux, trois a été portée à l'écran par Billy Wilder en 1961 . L'action en a été librement adaptée par le compositeur et son librettiste. Le film plaçait l'action pendant la guerre froide: un représentant de la société Coca-Cola à Berlin-Ouest  ambitionne d'en devenir le directeur pour l' Europe, et d'introduire la boisson derrière le rideau de fer. Son patron, Wendell P. Hazeltine, lui demande de s'occuper de sa fille, Scarlet, qui fait un séjour en Europe. Mais la jeune femme disparaît, puis revient accompagnée d'un militant communiste, Otto Ludwig Piffl, qu'elle présente comme son mariChez Cerha et Wolf, les référents sociales et politiques changent, mais l'esprit et les turbulences de l'action restent les mêmes. Ainsi l'action se déroule-t-elle dans les milieux de l'industrie sidérurgique, et les personnages changent également de noms:  la protagoniste féminine s'appelle par exemple  à présent Melody Moneymaker.
Friedrich Cerha, qui est âgé de 87 ans, est considéré comme un des plus importants compositeurs contemporains. Il présente ici son quatrième opéra, une comédie musicale classique composée d'un prélude et d'un acte, une oeuvre qui tient à la fois de la farce musicale et de la réflexion sur les formes contemporaines de l'opéra. Cerha s'est vu récemment décerner le prix de la Fondation musicale Ernst von Siemens, dont le mécénat a également contribué à la création de ce nouvel opéra.
Direction musicale Marco Comin
Mise en scène Josef E. Köpplinger
Décors Johannes Leiacker
Costumes Marie-Luise Walek
Photo: Susanne Ellen Kirchesch en Melody Moneymaker, Renatus Mészá dans le rôle du Président et  Paul Schweinester en Josef Powolny. Crédit photographique: Christian Zach.
Réservations: voir le site du Gärtnerplatztheater, cliquer sur Tickets. Les représentations sont données sur la scène du Prinzregententheater.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Luclebelge 27584 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte