Magazine Conso

Retour sur un monstre du sport: Muhammad Ali dit ‘The Greatest’

Publié le 24 mai 2013 par Etvsport @etvsport

muhammad-ali-2

Activiste politique dans les années 1960, il aura payé cher son refus de servir au Vietnam. Atteint par la maladie de Parkinson, il n’a rien perdu de ses convictions ni de sa foi. Cassius clay dit Mohamed ali est né dans une banlieue modeste de Louisville, Kentucky voici exactement 70 ans. Alors âgé de neuf ans, il rentre de l’école en pleurs. Un type lui a dérobé son bien le plus précieux: son vélo. Il dit à sa mère: «Je veux apprendre à boxer pour pouvoir casser la figure au voleur.» Plainte est déposée au commissariat du coin. Emu par la tristesse du gamin, le policier Joe Martin l’encourage. C’est lui qui l’entraînera à ses débuts, jusqu’à ce qu’il remporte six Kentucky Golden Gloves au lycée. En 1960, à l'âge de 18 ans, Clay remporte la médaille d'or olympique dans la catégorie mi-lourd et se lance vers une carrière professionnelle dans la boxe. En 1963, Clay rejoint la Nation of Islam (la nation de l'Islam). Peu de temps après, il change son nom pour Muhammad Ali. En 1964, à l'âge de 22 ans, Clay devient un champion invaincu dans la catégorie poids lourds. Ces événements sont le début d'une carrière de plus de 20 ans dans la boxe qui vont finalement lui valoir le titre de triple champion du monde poids lourd. Mohamed Ali avait un style très original pour un boxeur poids lourds. Il tenait généralement les mains le long de son corps plutôt qu'en position haute pour protéger son visage comme dans le style habituel. Il faisait confiance à ses réflexes ainsi qu'à son allonge extraordinaires (2,10 m d'envergure) pour parer les coups de son adversaire. Ali frappait à la tête plus que la plupart des boxeurs (une stratégie risquée car sur la durée d'un long combat, les coups au corps peuvent s'avérer bien plus efficaces pour épuiser un adversaire). Vingt années plus tard, le 8 Mars 1971, celui qui est devenu Mohamed Ali monte sur le ring du Madison Square Garden de New York pour reconquérir le titre mondial des poids lourds, dont le pouvoir américain l’a dépossédé en 1967, à la suite de son refus de servir au Vietnam. Il fut nommé sportif du xxe siècle par une assemblée de journalistes internationaux, précédant Pelé. Il doit sa célébrité mondiale autant par ses performances sportives que par son verbe haut, sa conduite extra sportive et son activisme politique. Il est atteint de la maladie de Parkinson depuis 1982. Mohamed Ali représente une icône mondiale qui a touché la vie de millions de gens», déclare Jeanie Kahnke, la porte-parole du Centre. «Son courage, sa gentillesse et son charisme les inspirent. Il a un contact spécial avec le peuple. Même des adultes pleurent quand ils le voient.»

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 59845 partages Voir son profil
Voir son blog