Magazine Environnement

Biocarburants: revoir les objectifs européens?

Publié le 21 avril 2008 par Chacalito
biocarburants: revoir les objectifs européens? L'Agence Européenne de l'Environnement appelait jeudi dernier dans un avis à revoir l'objectif européen de 10% de biocarburant dans les transports d'ici 2020 (voir ici).

Le comité scientifique estime que si la durabilité des biocarburants ne peut être garantie, cet objectif devra être modéré. Elle juge que « l’utilisation de biomasse doit aller de pair avec l’amélioration de l’efficacité énergétique ». Or, cette agence a évalué que la quantité de terres arables disponibles dans l’UE n’était pas suffisante pour remplir l’objectif de 10%!

En France, l'un des grenier à blé de l'Union Européenne, les transports représentent 26% des gaz à effet de serre. Combien de litres de biocarburant (même s'ils sont de deuxième génération) faudra-t-il pour satisfaire une demande qui ne diminue pas?

A ce rythme, plus de terres pour l'alimentation puisqu'il sera plus rentable de produire du biocarburant. Sans compter que cette forte demande entraîne une augmentation du prix de la matière première autrement dit une hausse du prix des plantes nécessaires à la fabrication de ce biocarburant.

Il semblerait en outre que la Commission Européenne, pour répondre à cet objectif de 10%, veut utiliser les terres "gelées" autrement dit les friches. D'après la revue Transport et logistique de février 2008, "le développement des filières agrocarburants (terme plus exact que biocarburant) à l'horizon 2010 entrainerait une augmentation des surfaces consacrées à l'ensemble blé-mais-betteraves-colza-tournesol de l'ordre de 310000 ha".

On continue donc à privilégier une vision à court terme dans laquelle on sur-exploite la terre sans remettre en cause nullement notre mode de vie, ni de production. Comment croyez-vous que seront cultivées les terres? En bio?

Bref, remplacer la pollution de l'air par la pollution des sols ou des eaux ne me semble pas vraiment pertinent! Il n'y a que l'aveuglement mercantile qui fait croire que nous trouverons des "critères de durabilité" pour cette source d'énergie. La FNSEA semble approuver cette diversification de l'activité agricole, chose que je ne comprends pas et qui, de l'extérieur, me pousserait à croire qu'il n'existe plus beaucoup de paysans dans ce syndicat.

Le Parlement Européen dit que les biocarburants ne sont ni noirs, ni blancs, mais gris! Pour ma part, j'estime qu'un "biocarburants soutenables" est un oxymoron et je répète à qui veut bien l'entendre (et le comprendre):

Je préfère manger que conduire!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chacalito 1101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte