Magazine

Chanson à la une - Sans la nommer, par Georges Moustaki

Publié le 25 mai 2013 par Podcastjournal @Podcast_Journal
PLAN DU SITE Abonnez-vous à nos flux par rubriques! "Sans la nommer" qu'il nomme "révolution permanente" semble bien-être le fil conducteur de toute l’œuvre de Georges Moustaki. L'artiste qui a tant écrit pour ses pairs, aurait-il eu cette carrière de chanteur sans être encouragé par un certain Georges Brassens, son maître et mentor, et poussé par un Serge Reggiani qui refusait certaines de ses chansons, le convaincant qu'elles seraient mieux chantées par lui?

Le parcours du chanteur est largement rappelé dans l'hommage de ces derniers jours. On peut aussi préciser que Georges Moustaki, très tôt passionné par la littérature avec un père libraire, laisse quelques ouvrages comme par exemple "La sagesse du faiseur de chanson" aux éditions Jean-Claude Béhar (février 2011), "Petit abécédaire amoureux de la chanson" (d'Adamo à Zazie) aux éditions Archipel (novembre 2012), "Éphémère éternité" aux éditions Le Cherche Midi (mars 2013).

La disparition de l'auteur compositeur-interprète, né en 1934 à Alexandrie en Égypte et naturalisé français, est soulignée par le monde culturel par ces mots: "un grand poète", "un amoureux de la langue française", "un artiste immense"... Dans le cœur du public il restera cette voix qui susurrait plus qu'elle ne chantait, collée à l'image d'un sage porteur d'humanité telle le début de cette chanson de 1973 de son album éponyme "Déclaration":
Je déclare l'état de bonheur permanent
Et le droit de chacun à tous les privilèges
Je dis que la souffrance est chose sacrilège
Quand il y a pour tous des roses et du pain blanc


Les obsèques de Georges Moustaki auront lieu ce lundi 27 mai 2013 à 15h au cimetière du Père Lachaise à Paris (75).

Écoutez: Le métèque


Je voudrais, sans la nommer
Vous parler d'elle
Comme d'une bien-aimée
D'une infidèle
Une fille bien vivante
Qui se réveille
A des lendemains qui chantent
Sous le soleil

C'est elle que l'on matraque
Que l'on poursuit que l'on traque
C'est elle qui se soulève
Qui souffre et se met en grève
C'est elle qu'on emprisonne
Qu'on trahit qu'on abandonne
Qui nous donne envie de vivre
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout

Je voudrais, sans la nommer
Lui rendre hommage
Jolie fleur du mois de mai
Ou fruit sauvage
Une plante bien plantée
Sur ses deux jambes
Et qui trame en liberté
Ou bon lui semble

C'est elle que l'on matraque
Que l'on poursuit que l'on traque
C'est elle qui se soulève
Qui souffre et se met en grève
C'est elle qu'on emprisonne
Qu'on trahit qu'on abandonne
Qui nous donne envie de vivre
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout

Je voudrais, sans la nommer
Vous parler d'elle
Bien-aimée ou mal aimée
Elle est fidèle
Et si vous voulez
Que je vous la présente
On l'appelle
Révolution Permanente

C'est elle que l'on matraque
Que l'on poursuit que l'on traque
C'est elle qui se soulève
Qui souffre et se met en grève
C'est elle qu'on emprisonne
Qu'on trahit qu'on abandonne
Qui nous donne envie de vivre
Qui donne envie de la suivre
Jusqu'au bout, jusqu'au bout



Les paroles des chansons sont la propriété de leurs auteurs. Leur commercialisation est interdite.

La chanson à la Une peut-être aussi votre chanson préférée: faites-nous part de votre souvenir musical en postant des commentaires, et votre titre pourrait aussi être à la Une!


En cliquant ici, retrouvez les différentes versions enregistrées, en mp3 téléchargeables
Ce titre écrit en 1969 est enregistré seulement en 1974 sur l'album "Les amis de Georges". Il es... Podcast (1.25 Mo) Découverte de la terre de culture sur la route des moulins en audio et en vidéo, deuxième partie... Podcast Podcast

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Moriarty en hommage à georges méliès

    Son Voyage dans la Lune a exactement 110 ans, et pourtant, il continue de hanter les consciences. Au point que Moriarty, le groupe melting pot de culture... Lire la suite

    Par  Blended
    CULTURE, MUSIQUE
  • georges jeanclos

    georges jeanclos

    galerie-capazza.com Accueil Le lieu Actualité Artistes Peinture Sculpture Estampe Verre Céramique Orfèvrerie - Bijoux Photographie Oeuvres Peinture Sculpture... Lire la suite

    Par  Oshimoto
    CULTURE
  • Hélène Sanguinetti, Et voici la chanson

    Hélène Sanguinetti, voici chanson

    Hélène Sanguinetti, Et voici la chanson, Éditions de l’Amandier | Poésie, Collection Accents graves Accents aigus, novembre 2012. Lecture d’Angèle Paoli «... Lire la suite

    Par  Angèle Paoli
    NOUVELLES, TALENTS
  • Actu ...Ciao Mr Georges!

    Actu ...Ciao Georges!

    Vendredi 21 Décembre 2012 –Actu du 20 Décembre 2012 Notre Blog n'est pas habitué à traiter des sujets de Moto Cross, mais l'hommage de tous le monde de la moto... Lire la suite

    Par  Rogerb
    F1/MOTO, SPORT
  • Chanson de Masoom (1983)

    Chanson Masoom (1983)

    Gulzar, réalisateur, parolier, poète...Voici une chanson récompensée d'un Filmfare et dont les paroles ont été écrites par Gulzar. Voyez la traduction en... Lire la suite

    Par  Safran
    ASIE, INFO LOCALE, RÉGIONS DU MONDE
  • Xavier Gallais dans le Grand Georges

    Xavier Gallais dans Grand Georges

    Quels acteurs, quel téléfilm, qui a battu des records de fréquentation, j'espère seulement que plein de fois encore, on aura l'occasion d'en voir de tels... Lire la suite

    Par  Nathpass
    CULTURE, THÉÂTRE & OPÉRA
  • sans amour

    aimée c’est beau! aimée avec amour ses mieux sans amour, que srions nous? un chemin,c’est la vie un chemin ,avec des fleurs le ciel bleu, les oiseaux chante... Lire la suite

    Par  Ginette Payel
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Podcastjournal 103531 partages Voir son profil
Voir son blog