Magazine France

Le cul de la 6 ème République a-t-il les fesses qui pendent ?

Publié le 27 mai 2013 par Gédécé @lesechogaucho

esprit-zen-rougePlutôt que de me commettre dans le degré 0 , voir moins 10,  de l’information sur les actualités avec ce genre de grivoiseries qui ne fait pas franchement avancer le schmilblick, quand bien même ce serait de l’humour (ce genre là ne m’a jamais fait franchement rire, même plus jeune…), j’ai choisi de traiter aujourd’hui un thème bien  plus austère qui ne m’attirera probablement pas autant de lecteurs et ne fera pas le moindre buzz… Mais comme ce n’est pas le but, vu que j’ai choisi de tenir un blog politique plutôt qu’ un blog de cul ou purement people, cela tombe bien.

Je voulais traiter ce soir du sujet, qui en est vraiment un à mon sens, de la 6ème République, et le hasard  a voulu que je tombe sur ce billet de Superno. Voilà qui constitue un double challenge qui m’émoustille encore plus. Chanter les louanges de Chouard alors que je me suis attiré les foudres de ses groupies simplement en faisant part de mes simples doutes (je n’ai pas encore tranché sur le sujet, un autre billet sera nécessaire),  voilà qui ne pouvait que me motiver. Surtout quand je vois écrit, moi, fervent supporter de l’idée d’une 6ème République, pour des raisons que j’ai déjà expliqué en partie ici, que je développerai plus tard, et que je continuerai de traiter quoi qu’il arrive, que je cite Superno " :

" On parle beaucoup, de manière cyclique, de “6e République”. C’est ça, yaka faire la 6e République. Mais quand tu as dit ça, t’es bien avancé, tiens… A quoi bon faire une 6e République si c’est pour faire les même conneries que dans la 5e ? Et selon Etienne Chouard, la connerie originelle, c’est de laisser des politicards rédiger eux-mêmes une constitution qui va leur permettre de se goberger à nos dépens."

Sauf que. Plus loin, il écrit :  "Le B-A BA, c’est donc de faire rédiger une nouvelle constitution par une assemblée constituante dont les membres seraient tirés au sort pour représenter le mieux possible le peuple."

De la même manière que je ne connais pas très bien Chouard mais que je ne demande qu’à apprendre, ayant pourtant été échaudé par ses troublantes proximités idéologiques, il semblerait que Superno lui-même ne soit pas très au courant de l’idée et du concept  de 6ème république et du programme du front de gauche, pour des raisons que j’ignore et qui lui appartiennent. Car bien que d’une sensibilité politique différente de la mienne (de ce que je m’en souviens, il se revendique plus écolo que moi au seul vu de mon appartenance au Front de Gauche,  alors que je suis du côté des alternatifs, proche d’Utopia, et donc moi aussi écolo mais d’un positionnement transversal et trans-partisan, l’opposition n’est donc que d’apparence…), le lorrain qu’il est, tout comme moi,  pourrait-on quand même faire l’effort de sortir un peu  de son trou de temps à autre, et de s’informer comme il se doit pour tout blogueur qui se respecte, quand bien même ce ne sont pas ses idées. Et j’écris cela en toute cordialité, n’ayant franchement aucune animosité contre ce gars là, que je respecte, d’autant plus que je suis abonné à son blog. Mais le Monsieur devrait savoir qu’entre le positionnement politique qu’il soutient et le mien, il n’y a que l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarettes. Et d’une. Et de deux, que là où il voit du yakafokon dans cette idée de 6ème république, je ne vois quant à moi qu’une sorte de délire totalement utopique et inatteignable quant à l’idée phare de Chouard que serait le vote par tirage au sort. L’opposition est d’autant plus factice que nous souhaitons tous deux la même chose. L’un, la rédaction d’une nouvelle constitution par le biais d’une constituante, et l’autre… pareil. Seules diffère les modalités de choix des rédacteurs de cette nouvelle constitution. Pour l’un, tirage au sort, pour l’autre… Le volontariat. Je pense quant à moi, ne connaissant pas l’œuvre impérissable de Monsieur Chouard (je rappelle toute de même au virulent et entêté Mérôme comme cela  en passant que l’objet du billet que j’ai écrit sur Chouard n’était pas du tout le tirage au sort… mais le choix des interlocuteurs de débats de ce Monsieur aux idées sur la démocratie que ne révèlent pas ses soutiens fachisants), sur lesquels je ne reviendrai pas, n’ayant toujours pas changé d’avis…).

Est-ce pour autant que le dialogue est impossible entre partisans de part et d’autre ? La suite le dira….  J’attends, l’esprit serein. Zen. Dans la position du lotus, avec la force en moi de la théorie du non-agir. Ceux qui savent comprendront.

Nota bene : il faut dire qu’une femme m’a entraîné hier dans un centre thermal bien lorrain, et qu’elle m’a fait subir le supplice de l’alternance bain froid (très) et du bain chaud (pas tant que ça)…. Et du coup, lorsque j’ai hurlé, faisant intervenir d’office la garde républicaine en la personne du gars de la surveillance du centre, qui m’a demandé de respecter la consigne de silence partout inscrite dans les lieux, je me suis rendu à l’évidence. Elle a raison, la fille : le froid, et plus largement la température, elle est dans l’état d’esprit. Et au moment précis où j’ai abandonné l’idée d’être autant dans l’hyper contrôle que je ne le suis d’ordinaire, psycho rigide que je suis, j’ai accepté en me relâchant que la température ne m’incommode nullement. CQFD. Merci Madame….  Belle leçon de savoir (vivre).

Post-scriptum : si j’ai choisi de m’adresser à Superno pour lancer ce débat, qui me semble central quant on s’intéresse à la question de l’ouverture et du renouveau démocratique, c’est que je le perçois  en effet comme un interlocuteur crédible, et de surcroit aux valeurs proches des miennes : c’est un gauchiste, non complotiste (ou conspirationniste), ni, raciste, ni homophobe, ni supporter du FHaine. Et donc, je respecte sa position. Mais. Nous avons une divergence, sur une question intéressante. Que le débat s’ouvre donc, voilà qui est bien plus constructif à mes yeux que de tenter de dialoguer avec des blogueurs solfériniens autarciques qui me traitent de facho crypto-marxiste, comme le plus buté des militants d’un groupuscule d’extrême-gauche, du genre de ceux qui se réunissent dans une cabine téléphonique pour refaire le monde…. CQFD.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 130147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte