Magazine Humour

Nos amis les hommes. 27/05/2013

Publié le 27 mai 2013 par Toiletteintime @toiletteintime

Le français qui s’emmerde entre deux kermesses ou deux défilés homophobes aiment s’adonner aux joies simples de la vénération aveugle de stars, en se rendant une fois l’an, lorsque le banquier le permet, dans la rade de Saint-Tropez en espérant croiser Bernard Montiel sur un yacht qatari ou se faire humilier chez Sénéquier avec un sirop de grenadine pour 5. La solution cannoise, plus glamour, est elle aussi prisée de ces mêmes badauds, venus en famille hurler leur amour pour Brad, mitrailler les connasses anonymes de la télé réalité ou voir les seins d’Angelina Jolie. Et si certains ont pu être mal informés sur ce dernier point, rien ne saurait remplacer l’excitation passagère de ce séjour à croiser sans cesse starlettes et animateurs de Canal +, pour mieux se faire mousser sur Facebook ou dans la cour d’école. Où l’on ne posera de toute façon aucune question sur les films en compétition. L’intérêt est donc de continuer, comme depuis toujours, à hurler sa propre haine de soi en s’agenouillant mollement devant un parterre d’individus célèbres, le temps de quelques modes passagères. C’est donc dans ce décorum de paillettes, de stupre et de lubrifiants que se jouait l’avenir de quelques films, pendant que les mères de familles respectables (celles qui ne s’agenouillent que devant Dieu, Mr le Curé quand c’est pour le bien des enfants, où leur mari quand il faut vraiment faire sa b-a à Noël) tentaient une dernière fois de faire capoter le mariage pour tous dans les rues parisiennes ! Ces mêmes grenouilles de bénitier là, qui en 1999, défilaient déjà contre le Pacs, persuadées que l’union simplifiée entre deux amoureux pourrait alors changer leurs propres vies, créer des ouragans, faire dériver les planètes ou arrêter le cours des rivières ! 14 ans plus tard, avec plus d’enfants et moins d’intelligence, les voilà qui aboyaient de nouveau ce dimanche, le petit pull jacquard négligemment jeté sur les épaules. Au moins les défilés pour la Gay Pride sont beaux à voir, colorés et musicaux, loin de ces cérémonies sordides où des hordes de haineux moyenâgeux semblent plutôt enterrer définitivement le peu de joie de vivre et d’humanité qu’il leur restait encore. Et voilà que sur ces entrefaites, le gentil Steven Spielberg, celui qui filma si bien les extra-terrestres et la déportation, prit un malin plaisir à remettre la Palme d’Or à un film qui parle de romance lesbienne ! Lui, le père de sept enfants normaux, lui, l’enfant de divorcés qui mit systématiquement la famille au cœur de ses projets filmiques, lui, l’inventeur du blockbuster, venait de consacrer un cinéaste tunisien et un sujet brûlant, poignardant idéalement à l’heure de la prière du soir Christine Boutin et toute sa cohorte de fachos illuminés ! Et celle-ci de se répandre dans les médias matinaux pour exprimer son dégoût pour « cette mode des gays » et leur côté envahissant ! C’est vrai qu’au niveau des cons, l’invasion commença il y a plus de 2000 ans, au moment où un fieffé farceur eut la bonne d’idée d’écrire un livre d’aventures farfelues, sans se douter une seconde du nombre incalculable d’abrutis qui prendrait ça pour argent comptant pour les siècles des siècles ! Et depuis ce jour, sur la foi d’un papa (Adam) et d’une maman (Eve), la destinée humaine se vit radicalement bouleversée. Alors que, Christine, les plus fervents spécialistes s’accordent à dire que l’homosexualité masculine serait née à peu près à la même époque que l’invention de l’anus et que celle, féminine, dépendrait plutôt de la prolifération rapide de trous du cul dans la gent masculine il y a quelques millions d’années….Depuis, des saunas grecs aux salons privés de l’Elysées, des hauteurs d’Hollywood aux backrooms du Vatican, les plus hautes élites politiques, artistiques ou intellectuelles ont toujours aimé se tripoter la tige entre deux décisions importantes. Si ça peut te consoler, même les plus fervents protestants brésiliens viennent de manifester contre ça ! Sachant que chez eux les femmes ont aussi un zizi, tu vois un peu l’ampleur de la tâche !!
Voilà, pendant ces 15 jours, il aura fallu 20 millions d’euros pour avoir fait connaître au grand public des films moldaves ou ougandais que personne ne voudra télécharger illégalement, pour avoir fait rêver les joaillers et les mafieux locaux, pour avoir fait virer Afida Turner et rentrer DSK dans le Palais du bonheur ou pour avoir offert au monde entier une version restaurée de « Sueurs Froides » et de Kim Novak, l’une des deux faisant vraiment flipper ! Mais pendant que certains crient au loup pour ces quelques dépenses en vue de sauver le 7e art, les français (qui veulent vraiment partir à St Trop’ l’été prochain), viennent de claquer 553 millions d’euros en 2012 en jeux et paris en ligne ! Il faudrait donc désormais, et sur tous les sujets, commencer un peu à réfléchir avant d’ouvrir sa gueule par principe. Même si c’est dans nos gênes ! Surtout que les temps obscurs et les idées nauséabondes sont loin de disparaître : Christian Clavier vient d’annoncer « Les Visiteurs 3 ». Vive le cinéma, vive la France !


Classé dans:Nos amis les hommes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toiletteintime 1758 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines