Magazine Basketball

Intersaison 2013/2014 : Chicago, Derrick Rose is back !

Publié le 28 mai 2013 par Insidebasket @insidebasket

Combatifs, valeureux mais aussi malchanceux, les Bulls ont vécu une saison pleine d'émotions. Privé de leur ancien MVP et franchise player Derrick Rose, les hommes de l'Illinois ont vendu chèrement leur peau en play-offs, éliminant ainsi les Nets au bout du suspens et mettant temporairement la pression sur Miami, avant que le manque de profondeur d'un effectif privé de Kirk Hinrich et Luol Deng n'élimine définitivement les espoirs de toute une ville.

Pas moins de 7 contrats prennent fin cette saison, et l'objectif du staff des Bulls sera d'entourer aux mieux des titulaires qui sont trop souvent poussés à bout par Tom Thibodeau, et qui seraient encore plus efficaces si leurs doublures faisaient du bon boulot.

Avec une Team Option qui ne sera vraisemblablement pas utilisée par les Bulls pour Rip Hamilton, les Bulls ne disposent d'aucune marge financière mais nécessitent un arrière de qualité. C'est pourquoi les rumeurs de transferts fusent autour de Luol Deng, qui pourrait partir contre le premier choix de draft des Cavaliers...

Le meilleur scénario

Aussi terrible que cela puisse paraître, le meilleur scénario pourrait-être le départ du lieutenant par excellence de l'équipe, Luol Deng. En effet, les play-offs ont permis à Jimmy Butler d'exploser et de prouver qu'il pouvait être tout aussi efficace que l'homme qu'il est censé remplacer. Avec un contrat finissant d'une valeur de plus de 14 millions de dollars, les Bulls pourraient éviter toute inquiétude lors de la prochaine free agency si Deng venait à être échangé contre un tour de draft. Et le choix le plus évident paraît un transfert contre le premier choix de draft des Cavaliers, qui aimeraient à tout prix boucher ce trou béant qu'ils ont à l'aile. Puisque Ben McLemore ne serait pas vraiment utile à des Cavs disposant déjà de Dion Waiters, le transfert paraît être une bonne solution pour les deux équipes.

 

2013_derrick_rose1.jpg


De plus, avec les contrats expirant de Nate Robinson, Marco Belinelli ou encore Nazr Mohammed, les Bulls vont devoir faire leurs emplettes cet été en signant des joueurs capables d'avoir un impact immédiatement sur de courtes séquences, tout en acceptant un salaire moindre. Ainsi, Samuel Dalembert ou encore l'ancien de la maison Kyle Korver pourraient être des choix de luxe, permettant à l'équipe de s'affirmer comme le grand rival du Heat dès la saison prochaine.

Le meilleur cinq possible : Rose - McLemore - Butler - Boozer - Noah + renforts sur le banc.

Le pire scénario

Malgré que l'équipe soit solide et solidaire, le pire scénario possible pourrait être l'absence de mouvements durant l'inter-saison. L'effectif en tant que tel est de qualité mais manque de profondeur, et les blessures récurrentes de Luol Deng ou de Joakim Noah laissent à penser que les Bulls ne pourront pas aller au bout sans leur offrir des back-ups de haut standing. Pour passer un cap, les Bulls doivent prendre un risque. Et comme dans chaque risque, il est possible que cela ait un mauvais impact dans l'équipe, tout comme cela pourrait la transformer. Mais en l'état, si Chicago reste un formidable outsider, l'effectif risque encore d'arriver sur les rotules en play-offs et être trop juste pour inquiéter l'ogre de Floride. La balle est dans le camp du staff.

Tableau des salaires

2013_salaire_bulls.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67488 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines