Magazine Banque

Résultats de la Banque Populaire Provençale et Corse

Publié le 21 avril 2008 par Jean-Claude Benard
Alors que la crise bancaire américaine semble continuer à faire des ravages de l'autre côté de l'atlantique et qu'on nous prédit des remous sur l'Europe et tout particulièrement en France, il était intéressant de savoir quelle est l'actuelle situation des établissements membres de l'économie sociale. C'est la Banque Populaire Provençale et Corse (banque coopérative) habituée de ce blog qui la première nous a transmis un communiqué abordant le thème des résultats
Marseille, le 21 avril 2008 - COMMUNIQUE DE PRESSE
Des performances solides - Un PNB en hausse de 6,6% - Un Résultat net en hausse de 15,6%
Au cours de l’Assemblée Générale du 22 avril prochain au Palais du Pharo, Jean Louis TOURRET, Président et François-Xavier de FORNEL, Directeur Général, présenteront des résultats pour l’année 2007 en forte progression.
Implantée sur 4 départements, Bouches-du-Rhône, Vaucluse et Corse (Nord-Sud), avec un réseau de 75 agences et 817 collaborateurs, la Banque Populaire Provençale et Corse compte aujourd’hui 198 000 clients et 50 130 sociétaires. Ancrage régional, proximité relationnelle et esprit d’entreprendre se traduisent en 2007 par le renforcement de ses effectifs, la rénovation de ses agences, et l’organisation de manifestations visant à mettre en valeur des initiatives entrepreneuriales et sociétales.
Une croissance à deux chiffres …
Son Produit Net Bancaire augmente de 6,6 % pour atteindre 124,38 millions d’euros. La marge d’intérêt s’apprécie de 9,6 %. Les charges d’exploitation, bien qu’en hausse de 5,5 %, demeurent fortement contrôlées dans un contexte de fort développement. Le coût du risque est en baisse de 17 % grâce à une très bonne maitrise des dossiers de crédit et du suivi clientèle.
Avec un Résultat Net à 27,17 millions d’euros, en hausse de 15,6 %, la Banque Populaire Provençale et Corse affiche des résultats financiers qui viennent conforter les choix stratégiques de ces dernières années.
Une progression équilibrée de tous ses métiers…
La banque réalise de bonnes performances, notamment sur le marché des particuliers avec une augmentation de 3.6 % de clients actifs. De plus, sa dynamique de conquête s’est également exprimée à travers l’augmentation des ouvertures de comptes professionnels de plus de 17,7 % et la hausse du taux d’équipement de ses clients. Tous marchés confondus, la Banque Populaire Provençale et Corse a accru son nombre de clients de près de 4 % pour atteindre 198 000 clients à fin 2007. La production de prêts a également été très forte sur 2007 (829 Millions d’Euros soit 38 % de plus qu’en 2006). Cette dynamique lui permet une progression de ses ressources monétaires de 10,8 % et de ses encours de crédit de 23,2 %, supérieure à la moyenne du marché.
La proximité au cœur de son dispositif
Dotée d’une organisation résolument orientée client, la Banque Populaire Provençale et Corse attache un attention particulière à l’accueil réservé à ses clients. Elle a ainsi investi 2,7 millions d’euros dans la rénovation de 6 agences. Elle a également recruté près de 80 nouveaux collaborateurs, dont 10 % de personnes handicapées, tout en poursuivant son effort de formation (5 670 jours de formation).
Des valeurs coopératives inscrites dans ses gènes
Parce que ses valeurs coopératives appellent à concilier en permanence performances économiques et responsabilités sociales, la Banque Populaire Provençale et Corse n’a cessé d’amplifier ses actions sociétales sur 2007. Elle s’investit dans l’aide à la création d’entreprise ( avec l’ADIE et les Plateformes d’Initiatives Locales), sur le plan environnemental avec l’ADEME (par la formation de ses collaborateurs au conseil et au financement des matériels d’économie
d’énergie), dans le domaine de la solidarité avec la création d’une agence dédiée à ses clients sociétaires confrontés à un accident de la vie. Grâce aux actions de ses 20 Clubs Déclics (150 projets soutenus en 5 ans) et la création de sa
fondation en avril 2007 (20 partenariats noués en un an), la Banque Populaire Provençale et Corse témoigne au quotidien de son engagement coopératif et renforce sa confiance dans l’avenir de sa région.
Une politique active de croissance externe
En 2008, le Groupe Banque Populaire confirme sa volonté de développement en France comme à l’étranger. L’entrée en négociations exclusives en vue de l’acquisition des sept banques régionales d’HSBC France, intervenue fin février, confirme cette stratégie. Ce rachat, avec 400 agences supplémentaires situées dans le Sud de la France dont 270 sur l’arc méditerranéen, permettra aux Banques Populaires et notamment à la Banque Populaire Provençale et Corse, de renforcer son maillage dans une région à fort potentiel économique.
Sources
Banque Populaire Provençale et Corse

Libellés : banque, economie sociale


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Claude Benard 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte