Magazine Culture

Desperate Housewives épisode 4x12 "In Buddy's Eyes"

Publié le 21 avril 2008 par Red

dh_1

C'est déjà mieux que la semaine passée... Et puis ça se suit avec plus de plaisir, les dialogues sont plus savoureux et les intrigues plus intéressantes. Bref, loin d'être excellente cette semaine, DH offre un épisode plutôt sympatique dans l'ensemble. On sent que le moteur derrière tout ça est la volonté de faire rire mais au moins c'est mieux amené que dans les deux derniers épisodes et plus drôle aussi. Susan a perdu son statut de boulet, d'ailleurs (ou presque, disons qu'elle est plus supportable qu'à l'accoutumée). Rick est de retour au grand détriment de Tom (pas de l'acteur qui aura plus de temps d'antenne), Katherine et Bree doivent coopérer pour organiser le Founders Ball, Dylan et Julie deviennent BFF's, Orson rêve de Mike et Gaby a mal aux jambes. Voilà pour cet épisode de meilleure augure que le précédent même si j'attends plus de la série, surtout à un laps de temps limité avant la fin de saison.

Autant j'avais pas aimé l'intrigue de la cécité de Carlos dans les épisodes précédents, autant là ça passe mieux. Comme je l'ai dit dans l'intro, dans le fond c'est surtout un prétexte pour amener des scènes drôles et exagérées, mais on n'oublie pas quand même les scènes sous fond de musique de fin où Eva Longoria (Parker) essaie de pleurer. J'avais du mal à voir où les scénaristes nous menaient avec cette histoire de place de parking, mais non au final c'est plutôt bien géré mais avec toujours un manque d'équilibre entre les priorités que nécessite une telle intrigue. Par contre, j'ai vraiment du mal à voir comment va durer l'intrigue sur le long terme. La série ayant encore trois saisons après celle-ci, ça risque de devenir gênant pour les scénaristes de garder un personnage aveugle... bah oui, chez DH on élimine tout ce qui gêne, alors là... Bref à voir mais le développement proposé dans cet épisode est satisfaisant pour moi.

Après Lynette aveugle, Edie qui feint une tentative de suicide, Bree qui prétend être enceinte, Gabrielle qui frappe son (ex)mari, voici Tom qui fout le feu à des restaurants. Enfin, un restaurant pour être précis. Celui de Rick, vous savez celui qui bossait avec Lynette dans la saison 3 à la pizzeria. Bizarrement, j'ai bien aimé l'intrigue. Je crois qu'il faut oublier toute touche de réalisme dans la série à ce stade-là, donc moi je suis pas contre rendre Tom criminel. Parce que là le seul personnage encore crédible à l'heure actuelle c'est l'autre là, McKluskey. Alors ouais c'est fun. J'aime bien la feinte de Tom qui arrive en retard à la fête de Bree et Katherine, genre 'ouais j'ai foutu le feu au restaurant, faut que je m'incruste maintenant' avec le regard innocent pour voir si quelqu'un l'a vu arriver. Oui c'était bien fun tout ça. Et puis le côté sadique de Rick, excellent. Le regard de Tom quand Rick lui propose la carte de visite, génial. Comme pour Gaby et Carlos, on ajoute un peu de drama histoire de bien faire genre on est encore une série réaliste et qui développe les personnages.

Katherine me saoule. Je sais pas, il y a un truc qui me fait détester ce personnage. Je l'aimais bien au début, mais là je la supporte plus. Peut-être la voix de l'actrice je sais pas (sûrement pas, considérant qu'elle n'a pas changé depuis le début de la saison où je l'aimais bien). En tout cas son intrigue avec Bree n'était pas franchement intéressante mais l'idée de base était plutôt bien fondée. J'ai juste l'impression que ça va pas durer cette pseudo amitié et que c'est encore trop faux pour être un tant soit peu attachant. Bree est trop digne pour partager ses tâches d'organisatrices avec quelqu'un. Le coup du gâteau empoisonné, bof c'était du déjà vu et pas drôle. Pour moi, Bree est le personnage le moins bien exploité de la saison (les autres personnages sont tous dans leurs domaines, alors que Bree n'est qu'un bon personnage quand ses cheveux ne bougent pas et qu'elle est bourée). 

Dylan fait un break dans son trip de je veux savoir qui est mon père. Elle va à la fête de Bree (et Katherine) histoire de changer. C'est pas intéressant, ça fait trop remplissage pour faire du remplissage. Par contre, la fin est intéressante avec apparemment un type qui la traque. Julie sera intéressante désormais (enfin espérons) puisqu'elle sait que Orson a renversé Mike.

Susan était drôle dans cet épisode. Oui Susan était drôle. Le coup de Orson le somnambule on s'en foutait royalement mais c'était sympa. Heureusement, ça ne vient pas que comme ça car on revient sur l'histoire de l'accident de Mike à la fin de la saison 2. Super crédible Orson qui crache le morceau juste pour Julie et pas quand il y a Susan devant lui (deux fois). Sympa comme intrigue même si Orson est un personnage un peu bizarre :)

En bref : Pas trop mauvais cet épisode. On oublie déjà tous les trucs idiots des épisodes précédents pour se focaliser sur le léger appuyé par des idées intéressantes. L'humour est bien présent, de l'humour assez solide. Bref, c'est du Desperate Housewives normal, de la saison 3 quoi mais bien meilleur que les deux derniers épisodes (en tout cas, j'avais envie que l'épisode dure plus longtemps, c'est souvent bon signe).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Red 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte