Magazine Amérique latine

Amable Aristy, el presidente de los pobres

Publié le 22 avril 2008 par Emilieh

 

CARAVANE PRESIDENTIELLE: AMABLE ARISTY, EL PRESIDENTE DE LOS POBRES


Ce dimanche, c’était au tour d’Amable Aristy (littéralement Aimable, qui d’ailleurs dans une de ses pubs de propagande dit « je suis Aimable, mais je ne serais pas aimable avec les délinquants) de faire sa caravane présidentielle à San Pedro de Macoris.

Tout avait bien commencé : le beau temps était au rendez-vous, les membres du parti ont commencé à affluer.

L’hélicoptère de notre « Président des Pauvres » (je sais pas vous, mais moi je ne trouve pas que se déplacer en hélico et se dire président des pauvres, alors que ces derniers se cassent la tête pour pouvoir manger, soit compatible…) a atterri à bon (héli)port (un terrain vague derrière chez moi), la sécurité aérienne d’Amable était parfaitement opérationnelle survolant toujours la zone ou je vis dans un autre hélicoptére(j’imagine donc que Amable n’était pas loin), de nombreuses personnes tout de rouge vêtues (dress code du jour, le rouge étant la couleur du parti, moins élégant que le blanc du parti de Miguel Vargas) nous passent devant, des camions contenant certainement des salamis (Amable en fait la distribution partout ou il passe) se dirigeaient vers le point de rendez-vous.

CARAVANE PRESIDENTIELLE: AMABLE ARISTY, EL PRESIDENTE DE LOS POBRES
Meme les enfants ont respecté le dress code, par contre grosse erreur: les tong de la petite, plus PLDistas que du parti d´Amable...!!!

CARAVANE PRESIDENTIELLE: AMABLE ARISTY, EL PRESIDENTE DE LOS POBRES


CARAVANE PRESIDENTIELLE: AMABLE ARISTY, EL PRESIDENTE DE LOS POBRES

Et puis, d’un coup, d’un seul, mon (super !) projet d’article est tombé en miettes… ou plutôt en gouttes d’eau…

CARAVANE PRESIDENTIELLE: AMABLE ARISTY, EL PRESIDENTE DE LOS POBRES

CARAVANE PRESIDENTIELLE: AMABLE ARISTY, EL PRESIDENTE DE LOS POBRES

CARAVANE PRESIDENTIELLE: AMABLE ARISTY, EL PRESIDENTE DE LOS POBRES


Un « cyclone » nous est tombé dessus accompagné de rafales de vent, de la grele (la derniere fois ou de la grele est tombée c´était dans les années 70), vraiment impressionnant (je vous mettrais des photos), on n’a plus entendu l’hélicoptère pendant un bon bout de temps (au moins une heure et demie), puis il a re-décollé depuis le stade de baseball dans la soirée…

Puis au final quelle surprise hier lorsque je me suis rendue au travail… les dégâts sont vraiment impressionnants (mais ce sera l´objet d´un autre post).

Du coup, on n’aura pas eu l’occasion de danser sur ya se van, ya se van, ya se van los come solos (ils s’en vont les mange seuls)

Vous croyez vous que l’expression « caravane pluvieuse, caravane heureuse » pourra porter chance à Amable Aristy le prochain 16 mai ?



Aller petit bonus du jour... pour ceux qui le demandaient, vous m´avez vue!

CARAVANE PRESIDENTIELLE: AMABLE ARISTY, EL PRESIDENTE DE LOS POBRES

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emilieh 2608 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte