Magazine Conso

Librairies numériques, Spinoza sans DRM

Par Hervé Bienvault
Logoventdouest Une deuxième librairie qui entre dans le bal du numérique. Après la librairie l'Alinéa à Martigues dont je vous avez parlé, c'est maintenant la librairie Vent d'Ouest à Nantes qui propose des livres numériques en téléchargement sur son propre espace. Les mêmes pour l'instant, des titres test des Editions Actes Sud, Seuil, l'Olivier, La Table Ronde, Viviane Hamy, Zulma... Intéressante aussi, l'initiative des Editions de l'Eclat à qui l'on devait déjà leur position militante pour des libers ouverts sur GoogleBookSearch. Michel Valensi, son directeur, en avance sur l'histoire, toujours... Et maintenant de s'affranchir de ces fichues DRM, vous savez ces petits verrous qui sont sensés nous protéger "de nous-mêmes" pour les ayants-droits mais qui finissent bien vite par devenir insupportables (voir les plaies d'Irène). L'édition de livres sera t'elle en mesure d'imposer ce que l'édition musicale n'a jamais réussie à faire ?
Spinoza Donc, notre ami Michel Valensi de proposer via nos libraires en question, l'Ethique de Spinoza dans une version numérique à 50% de la version papier. Un format  Adobe-PDF sans aucune DRM, libre comme l'air mais avec une watermark, une version numérotée avec un filigrane très léger sur l'ensemble des pages mais absolument illisible à la lecture. J'ai récupéré le numéro 1183, vous verrez l'agrandissement. Un petit recadrage rapide 100_4823 100_4825 avec la suppression des marges pour mon Iliad, lecture impeccable... Ce livre, je serais toujours en mesure de le relire sur n'importe quelle "machine", d'en récupérer des extraits, de le prêter autour de moi, à des amis, à mes enfants dans quelques années... Cette exergue en tête du livre : "Ce fichier porte un numéro de téléchargement attribué à son acquéreur au moment du téléchargement payant. Ce livre n'est pas doté de système DRM (Digital Rights Management), qui en empêche la duplication et la diffusion. Toutefois son acquéreur ne peut, sous peine de poursuites, en faire un usage commercial. Il peut le prêter à des amis - comme on prête un livre. En dupliquant ou en diffusant, il met l'édition indépendante en péril." Pouvoir acheter à un prix juste et en toute confiance dans la pérennité des livres que l'on a acquis, important non ? Avec en récompense, la recherche de la béatitude en la compagnie de Spinoza...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hervé Bienvault 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte