Magazine

Travailleurs clandestins : l'affaire des négriers modernes

Publié le 22 avril 2008 par Micheljanva

" L'Evangile au quotidien se développe | Accueil | La dhimmitude ne passera pas "

22 avril 2008

Travailleurs clandestins : l'affaire des négriers modernes

Le Conservateur s'insurge contre ces patrons qui utilisent des immigrés clandestins :

" Ce sont des négriers modernes, ni plus ni moins ... [...] Ces petits patrons-voyous veulent donc non seulement sauver leur peau en obtenant une amnistie pour leurs crimes, mais également se présenter comme des amis du genre humain. Eux qui exploitent des clandestins, eux qui se refusent à embaucher des français. Le pouvoir d'achat des français est sous pression, et ces gens exploiteraient toutes les failles du système pour maintenir les salaires au niveau minimum ?! Non seulement il faut refuser ces demandes de régularisation, mais il faut sanctionner férocement ces exploiteurs, liquider leur commerce et les faire payer. [...] Terminons par un mot sur l'attitude des syndicats, dont les cellules locales soutiennent ces actions. Ces gens sont des MALADES. Ne pas comprendre que ce trafic de clandestins écrase à la baisse les salaires, démolit l'ascenseur social et déglingue le marché du travail".

Arnaud Folch n'est pas en reste :

"Le gouvernement vient d'enjoindre aux Préfets d'étudier " positivement " leur demande. C'est, selon moi, une double faute. Grave. La première : céder devant des grévistes occupant illégalement leur lieu de travail. Le seconde, encore plus grave : accorder une prime aux fraudeurs. Car, enfin, si ces clandestins ont produit des papiers à l'Assedic, à l'ANPE, à la Sécu et leurs employeurs, c'est qu'ils étaient... faux ! Un délit puni, en théorie, de plusieurs années de prison... La (triste) morale de l'histoire : pour se faire régulariser quand on est " sans papier ", il faut devenir... " faux-papier " ! C'est ça, la récompense au mérite ? Pis que scandaleux, pitoyable ..."

Michel Janva

Posté le 22 avril 2008 à 12h16 par Michel Janva

Commentaires

Le plus grave, cela va faire jurisprudence pour les prochains sans papiers.
On doit punir l'employeur et les sans papiers, pour profiter de faux documents.
Les médias et la CGT sont responsables de tout se tapage.........!!!!!!!

Rédigé par : le chacal | 22 avr 2008 14:15:13

Enfin commence-t-on a signaler de plus en plus souvent que l'immigration fait dramatiquement chuter les salaires et pauperise ainsi la population, qui vote alors pour plus de protection sociale (a defaut de richesse materielle), donc socialiste. Mais ce socialisme n'est que de nom, car si ces derniers avaient pour souci l'accroissement de richesse des classes populaires, ils chercheraient a faire remonter les salaires en reduisant correlativement l'immigration. Seulement voila, ils n'en ont cure, l'interet du parti commande, contre l'interet des francais, d'appauvrir ces derniers pour les incliner a voter eux (protection sociale), d'augmenter l'immigration pour consolider ce cercle vicieux (baisse des salaires)et enfin de gagner le pouvoir ou de s'y maintenir en faisant voter ces immigres tot ou tard. L'interet des partis contre celui de la France et des Francais (Republique), socialisme demagogique et ultraliberalisme en matiere de salaires, cupidite a tres courte vue des "grands" patrons qui ont lance le mouvement d'immigration en 1975, voila des causes d'un mal qui n'est pas que francais.

Rédigé par : francoisdesaintjean | 22 avr 2008 15:23:11

Je crains qu'on ne dévalorise la famille et lui coupe les crédits, au motif qu'un immigré adulte serait immédiatement dans le coup sur le marché du travail contrairement à un enfant français que l'Etat devrait aider...

Quand je vois la colère des représentants de la LDH qui gueulent que ces sans-papiers sont utiles, car travaillant, je me dis qu'on nous prend vraiment pour des idiots : et si ces postes se libèrent, comme la loi le demande indirectement, ça fait du travail pour des Français ! Mais les Français mécontents de Sarkozy ne discernent plus ce qu'il faut garder (bon, même si la politique d'immigration de Sarkozy est douteuse) et ce qu'il faut jeter et sont encore capables de soutenir ces sans-papiers (qui ont les papiers de leurs pays !)

Ceux qui parlent de danger me font rire, car si les sans-papiers osent manifester contre l'Etat, c'est qu'ils savent qu'ils n'ont rien à craindre, étant puissamment relayés par les associations inutiles et anti-France grassement subventionnées.

Enfin, j'ai du mal à croire que les patrons découvrent seulement maintenant que leurs employés sont des clandestins. Ils en profitent aussi et en les défendant, ils ne font que défendre leurs propres intérêts.

Rédigé par : Jean | 22 avr 2008 17:43:27



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog