Magazine

Le patron de TF1 International aime les soirées coquines

Publié le 22 avril 2008 par Feeldifferent

Il semblerait que le patron de TF1 International (filiale d’acquisition et de distribution des droits audiovisuels de TF1) aime bien les soirées coquines !!!!

Patrick Binet, 55 ans, a été mis en examen pour homicide involontaire et infraction à la législation sur les stupéfiants, après la découverte d’un cadavre à son domicile dans la nuit du 16 au 17/04. Le mort se trouve être un fonctionnaire de 39ans du ministère de la culture, chef du bureau du cabinet de C.Albanel.

Quel rapport avec les soirées coquines me direz-vous ?

Et bien les circonstances qui entourent cette mort sont assez bizarres : l’homme serait mort d’un arrêt cardiaque consécutif à l’absorption de drogues, et ce lors d’une soirée privée au domicile du monsieur de TF1. Ce qui est intéressant, c’est que les analyses toxicologiques ont apparemment révélées des traces de GHB (la drogue du violeur), drogue qui n’est plus à présenter !!! A noter toutefois qu’elle se révèle plutôt dangereuse si consommée avec de la coke, de l’alcool et du poppers…

Pourquoi citer tout ça ? Et bien il semblerait que le mystérieux cadavre ai ingurgité ce joyeux cocktail le fameux soir… la soirée devait être plutôt mouvementée !! Surtout quand on sait que “Patrick” avait invité 3 autres personnes (apparemment via une ligne téléphonique spécialisée).

Quel coquin ce Patrick !!! Est-ce qu’il était jaloux des orgies de Max ??


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par david
posté le 18 juin à 12:39
Signaler un abus

Je ne vois pas trop comment on peut rire de cette histoire désolé...

Par david
posté le 18 juin à 12:38
Signaler un abus

Je ne vois pas trop comment on peut rire de cette histoire désolé...

A propos de l’auteur


Feeldifferent 216 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte