Magazine

Revue de blogs sur le dernier livre de Gougenheim

Publié le 22 avril 2008 par Vincent

C'est incroyable, il suffit de parler des arabes et de l'islam pour voir son blog connaître un pic de fréquentation. Il est vrai que j'ai trainé ça et là pour voir ce que l'on pensait du livre de Gougenheim (laissant parfois un commentaire) mais je ne m'attendais pas à une telle hausse de visites.

On trouve beaucoup de copier/coller de l'article du Monde (moins du Figaro) sans se soucier de détailler  soit pour se féliciter de ce pavé lancé dans la mare  soit pour s'indigner. Comme le relève assez justement Mediévizmes peu ont lu ce livre, ce qui fait que tout le monde (moi le premier) se base sur des recensions (mais je n'avais comme prétention à la base que de rectifier quelques erreurs dans la recension du Figaroque m'avait montré un ami, je parle bien entendu de l'exemplaire papier). J'ignorais complètement que l'on avait autant parler de ce livre sur internet et qu'il était quelque peu instrumentalisé des deux côtés !. Un autre blog que je ne connaissais pas du tout conseille à Wikipédia de lire le livre (visiblement l'auteur semble en croisade contre Wikipédia mais je n'ai pas eu le temps de lire son blog en entier et de prendre connaissance de ses arguments). Collages s'inquiète de la vision étriquée de la philosophie que nous risquons d'avoir à force d'évacuer toutes les influences étrangères (je schématise énormément là, voyez directement ce qu'elle écrit) et soupçonne derrière toute cela l'idéologie d'une Europe chrétienne lestée de toute dette non occidentale.Voilà ce que j'ai trouvé à droite et à gauche sans prétendre à l'exhausitivité.

Ce qui est certain, c'est que j'avais dit dans un billet précédent (cf. là) que l'on se souciait peu en France des recherches dans le domaine des sciences humaines. Et pourtant des livres (et donc des travaux)  comme celui de Gougenheim sont précieux pour faire avancer nos connaissances. Je ne pense que nous en sachions assez pour décréter que le monde chrétien ignorait tout des grecs avant le 13ème siècle. En ce qui concerne le monde arabe, c'est une chose de dire que l'on connaissait Platon, c'en est une autre que de savoir ce qu'ils en connaissaient réellement (je lis à droite et à gauche que les arabes connaissaient tel philosophe mais dans le détail c'est bien plus compliqué !). Il nous manque beaucoup d'études de fond dans le domaine même si la recherche dans le domaine gréco-arabe a bien progressé en un siècle (tellement bien d'ailleurs qu'on n'interprète plus al Farabi aujourd'hui comme au début du 20ème siècle - ce n'est qu'un exemple parmi d'autres). Si on veut en avoir le coeur net, il faut vraiment essayer de mettre à jour toutes les relations envisageables entre le monde grec, les arabes et la chrétienté. Peut-être se rendra-t-on compte que, comme je le soupçonne, il faut voir les choses de façon très nuancée.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincent 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog