Magazine Politique

AI: l’entêtement vain des Chambres

Publié le 11 juin 2013 par Kalvin Whiteoak

InvaliditePas question de vivre avec une AI de « confort » et aux luxueuses prestations.

On préfère donner du fric par millions ou milliards aux banques, ça finira par rapporter.

Faut donc absolument tirer au mince, mortifier l’invalide encore plus et se montrer content.

Le Conseil des États veut en effet remonter le seuil de la rente complète à 80 % de taux d’invalidité.

Cette mesure symbolique et qui ne rapportera éventuellement que des clopinettes est la démonstration de la bêtise crasse du parlementaire de base, qui ne pense qu’à sa réélection éventuelle.

Non seulement il est impossible d’objectiver une différence entre 70 et 80 % de taux d’invalidité, mais en plus, les rapports des médecins seront dirigés pour atteindre le but visé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kalvin Whiteoak 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines