Magazine Humeur

Conséquences et effets secondaires d’arrêter de fumer la cigarette

Publié le 11 juin 2013 par Raymondviger

Dix mois sans fumer la cigarette, est-ce possible?

Les moyens pour arrêter de fumer

Pourtant, je m’étais jurer de ne jamais arrêter de fumer la cigarette!

Raymond Viger  Dossier Santé

cesser fumer cigarette no smoking arrêt consommation
Cela fait déjà 10 mois que j’ai arrêté de fumer. Je pourrais dire que cela tiens du miracle. J’avais déjà fait quelques tentatives au préalable mais ce ne fût qu’une série d’échec.

L’hypnose n’avait rien donné de valable. Le Zyban est un médicament qui me faisait sortir le coeur de la poitrine. Par ma seule volonté, cela n’avait pas plus fonctionné. Les patchs de nicotine étaient pour mon corps complètement ridicules. Diminuer jusqu’à l’arrêt complet éventuel, un fantasme que je n’ai qu’atteints dans mes rêves.

Il nous arrive malgré tout que les paroles que nous recevons viennent nous toucher et ébranler notre forteresse de principes et de valeurs. Une rencontre de quelques instants avec l’humoriste Pierre Verville en juin 2012 est venu subtilement me rejoindre. Le partage qu’il m’a livré m’a permis de me motiver dans mon combat vis-à-vis la cigarette. Ce qu’il m’a partagé demeurera entre nous deux. Je ne peux dévoiler ce partage qui lui appartient. Je peux cependant témoigner de l’effet que celui-ci a fait sur moi.

Cigarette et Champix

J’ai eu besoin d’une béquille. Le Champix. Attention. Une drogue dangereuse et vicieuse. Danielle et moi l’avons utilisé. Sur les 3 mois prévu, Danielle a arrêté en moins d’un mois. Dans mon cas, j’ai arrêté au milieu du traitement, soit 6 semaines. Parce qu’après les 2 semaines d’accoutumance au médicament, j’ai plané pendant 15 jours comme si j’étais sur le LSD. Les 15 jours qui ont suivi ont malheureusement été atroce et j’en étais rendu à vouloir me suicider. Un high qui n’avait d’égale que le down que j’ai eu après. Autant au début je ne voyais pas comment j’étais pour me passer de cette drogue, autant au milieu du traitement, je me demandais pourquoi j’avais commencé cette …

Après 40 ans de consommation assidue avec un minimum de 3 paquets de cigarettes par jour, arrêter de fumer m’a mis dans un état de sevrage total que je subis encore. Les grands fumeurs me parlent d’une année d’effets secondaires avant de sentir des gains. Malgré tout, l’idée de recommencer ne m’effleure pas la tête.

Un des objectifs comme je me suis imposé est, non seulement de ne pas engraisser dans cette période de changement, mais en plus de maigrir. Objectif qui est atteint grâce au suivi que je peux avoir au Centre Épic, spécialisé pour les gens qui ont douze milles effets secondaires comme moi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymondviger 8679 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte