Magazine

Le blog, une manière de pas sombrer...

Publié le 20 avril 2008 par Newyorkaboul

Quand les choses n'avancent pas, que votre vie ne vous satisfait pas, mais que vous n'arrivez pas à changer les choses de manière à sortir de cette insatisfaction, au bout d'un moment, vous n'osez même plus vous confier.
Certains jours. Quand vous êtes au plus mal.

Les vraies copines, vous commencez à avoir peur qu'elles vous évitent, qu'elles soient fatiguées de vous entendre ; la famille, c'est plutôt pour les jours où vous allez bien ; les amis que vous fréquentez, sans vous confier, peuvent eux vous apporter justement une énergie nouvelle, mais encore faut-il avoir le courage d'organiser une sortie avec eux, avec leurs enfants.... Votre mec, il n'est pas là, et puis cela lui fait peur. Il est occupé ailleurs.

Pourtant ce dont vous avez besoin dans ces moments là, c'est juste de gentillesses, de paroles positives, pour revenir vers la surface pleine, plutôt que la surface vide.

Alors, il reste le blog. La confidence balancée vers l'inconnu, avec l'espoir que quelqu'un va lire, déposer un commentaire sympathique, encourageant...

Lui ou elle va comprendre que c'est une solitude, qu'il ou elle reconnait, parce qu'il ou elle vit la même chose.

Le dimanche, version ennui, l'envie de RIEN, même pas l'énergie de proposer quelque chose de sympa à son fils, c'est un peu le début de la déprime en mon sens. La vie sans projets, la vie sans vie.

Voilà. C'est dimanche là.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :