Magazine Cinéma

La tombe de Harry Potter, site touristique israélien

Par Mickabenda @judaicine
Harry Potter's grave

Harry Potter est mort… en 1939. Et sa tombe est en train de devenir un site touristique israélien.

Ce Harry Potter là n’était pas un jeune sorcier à lunettes, mais un jeune soldat anglais, enterré dans le cimetière militaire britannique de Ramle dans le centre d’Israël. Il porte seulement le même nom que le personnage inventé par la romancière J.K Rowling et cela suffit à attirer les visiteurs.

La ville de Ramle ne tient pas le compte des touristes attirés par cette curiosité, mais les guides touristiques et la municipalité assurent que la tombe de l’homonyme est devenue un site populaire, surtout pour les touristes israéliens.

«Il n’y a pas de lien avec le Harry Potter que nous connaissons par la littérature, mais le nom fait vendre, le nom fait faire du commerce», explique Ron Peled, un guide touristique qui dit avoir emmené des dizaines de groupes de touristiques sur la tombe de Harry Potter.

Le soldat Harry Potter était né près de Birmingham en Angleterre et s’était engagé en 1938 dans l’armée britannique. Selon le site de son régiment, il est arrivé cette année-là dans la Palestine sous mandat britannique, où il a été tué dans des affrontements avec un groupe armé en 1939. Il avait 18 ans. Sa pierre tombale mentionne, par erreur, qu’il est mort à 19 ans, car il avait menti sur son âge pour pouvoir être enrôlé.

Sa tombe a commencé à intéresser les premiers curieux il y a environ cinq ans, selon la municipalité, et la ville l’a inscrite sur son site touristique au début de l’année.

«C’est une sorte de pèlerinage pour un homme dont le nom sort de l’ordinaire. Si on ne disait pas qu’Harry Potter est enterré ici, personne ne viendrait», reconnaissait récemment Josef Peretz, un visiteur israélien de 76 ans, originaire de Tel Aviv.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mickabenda 17549 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte