Magazine Afrique

JOUER À PIRE OU FARCE (poème par Eugenio)

Publié le 11 juin 2013 par Iamstephanek
JOUER À PIRE OU FARCE (poème par Eugenio)
C'est se moquer du niais pour que le niais vous adule
Vu que l'histoire n'est qu'une horloge sans pendules 
Où les mêmes gens naissent, trahissent, meurent
Sans jamais trouver bons remèdes à leurs erreurs;
Sans que le mythomane ne guérisse de son mensonge.
Car personne n'est rendu pur passé le coup d'éponge
Et qui a mâché des fables pour une masse d'attardés
Fera autant opposant, président ou à la nationale assemblée.
Moi, j'ai jeté trop de dés dans l'urne espérant en tirer le super-héros
Avalé une harouelle de promesses faites de mots nouveaux 
Pour voir les sigles seuls changer sans méthodes à l'avenant.
Depuis, j'exècre votre politie* et ses acteurs et ses camps 
Et ses gentils pires que leurs pires ennemis déclarés méchants
Face farce du même démon séduisant jusqu'à la fin du scrutin.
*Politie : s.f. Société et gouvernement (terme tombé en désuétude)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Iamstephanek 1919 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte