Magazine Football

Mexique – Italie : les notes de nos rossoneri

Publié le 17 juin 2013 par Passionacmilan

Mexique – Italie : les notes de nos rossoneriPendant quelques temps, Passion-acmilan.com va se transformer en passion-italie pour suivre la selection nationale et ses milanais qui la compose dans la Coupe des confédérations qui fait office de véritable révision avant la prochaine Coupe du Monde qui se déroulera au même en endroit, au Brésil. L’occasion pour Prandelli de confirmer certaines idées où de faire quelques expérimentations tout en sachant que cette compétition manque au palmarès de la Squadra Azzura et qu’il pourrait être bien inspiré de la remporter quand on voit les adversaires de prestige (Espagne, Brésil et Uruguay en tête) qui pourraient montrer que l’Italie à bien pris rendez-vous pour 2014.

Hier soir, l’Italie se voyait être opposée au Mexique pour son entrée dans la compétition. Un match au combien important quand on sait que le Brésil avait déjà pris de l’avance en dominant le Japon 3-0. En l’absence d’El Shaarawy blessé, Cesare Prandelli a imaginé un sapin de Noel :

Buffon

Abate – Barzagli – Chiellini – De Sciglio

De Rossi – Pirlo – Montolivo

Marchisio – Giaccherini

Balotelli

On retrouve donc, sans surprise, une sélection italienne composée de deux clubs si on omet l’exception De Rossi (AS Roma) : la Juventus et le Milan AC. De Sciglio, propulsé titulaire dans cette compétition, montre au monde entier son évolution depuis l’année dernière et ne compte pas jouer les figurations à tout juste 20 ans. Au final, le match sera relativement simple à résumé avec une Italie joueuse et n’hésitant pas à redoubler les combinaisons pour se procurer de nombreuses occasions mais il manque toujours ce petit quelque chose pour que cela finisse au fond des filets. Puis Pirlo, sur un magnifique coup-franc, va débloquer la rencontre et ouvrir le score. Néanmoins Barzagli, quelques minutes plus tard sur un excès de confiance en voulant dribbler Giovani Dos Santos dans sa surface perd le ballon puis commet une faute : pénalty et transformation par Hernandez. Sentiment frustrant tant l’Italie s’est sabotée elle-même.

Durant la seconde période, l’Italie reprend le contrôle du jeu mais il manque toujours de précision dans le dernier geste ou la dernière passe. On peut fortement blâmé Giaccherini qui aura pourtant réussi à se procurer une multitude d’occasions sur des caviars de Pirlo, Montolivo ou Balotelli n’aura jamais été dans le tempo de la rencontre. Mais la libération arrivera à la 78e minute quand ce même Giaccherini dévie en cloche un ballon qui retombe dans la surface mexicaine et Balotelli, tout en puissance, propulse le ballon dans les filets de Corona entre les deux robustes défenseurs mexicains. Le reste de la rencontre sera à l’image de ce qu’il se fait dans le calcio chaque semaine avec une défense qui fermer toute idée de jeu de mexicains qui avaient surtout planifier les contres. L’Italie s’impose dans la douleur mais avec une réelle qualité technique offrant de belles perspectives.

Les notes de nos rossoneri :

Abate (6) : Prestation correcte de la part d’Abate. Tel qu’on le connait il n’hésite pas à monter pour dédoubler et quelques centres auraient pu être très dangereux néanmoins cela manque légèrement de variété mais cela n’a rien de surprenant.

De Sciglio (7,5) : Impressionnant ! Il a maîtrisé totalement son côté gauche aussi bien offensivement que défensivement, il n’a cessé de monter sur son côté pour centrer et à totalement annihiler les rares offensives de son côté tant le Mexique ne souhaitait pas venir s’y frotter. Un monstre sur le côté gauche s’est installé hier soir ! Notre seul regret sera qu’il n’aura pas été décisif dans cette rencontre d’où la note légèrement inférieure aux deux buteurs de la soirée.

Montolivo (7,5) : Si Pirlo est le maître, son assistant est tout trouvé en la personne de Montolivo. En véritable relais du cerveau italien, il n’a cessé de monter pour apporter de la vivacité au milieu sur le côté gauche. S’il s’est quelque peu éclipsé en fin de match, sa rencontre reste de très grande qualité et on a eu le droit à un duo d’artistes sur la pelouse.

Balotelli (8) : On sentait que ça le démangeait terriblement de réussir ses débuts dans la compétition et il n’a pas tardé à se mettre en évidence. Présent dans tout les bons coups en première période, il aura subi ensuite de nombreuses fautes pas des défenseurs mexicains dépassés par sa puissance et sa vitesse. A force de matraquage, il trouvera la faille en fin de match pour conclure une brillante prestation par un but décisif.

Les notes des autres :

Buffon (6,5) : Mis à part la frappe de Guadrado en début de match, il fait ton travail sans réaliser de miracles.

Barzagli (5) : Peu rassurant et vite dépassé en duel face à Dos Santos, il lui offrira d’ailleurs un pénalty.

Chiellini (6,5) : Il a sauvé les meubles en urgence plus d’une fois pour récupérer les errances de son compère au centre.

De Rossi (6,5) : Moins en vue que Pirlo et Montolivo, il complète néanmoins ce milieu de grande qualité même si ce n’était pas du grand De Rossi.

Pirlo (8,5) : Il maestro a dirigé son orchestre pendant 90 minutes avec un coup-franc magnifique et une gestion du jeu maitrisée à la perfection.

Marchisio (5,5) : Gros travailleur de l’ombre, il n’est pas dans son registre aussi haut et ne se démarque pas dans cette rencontre.

Giaccherini (5) : Il aura tout raté dans son match jusqu’à la 78e où il dévie la balle pour Balotelli qui marquera le second but. Clairement insuffisant pour un joueur sans légitimité.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines