Magazine Culture

Desperate Housewives [4x 12]

Publié le 23 avril 2008 par Lulla

23 avril 2008

Desperate Housewives [4x 12]

dhbaniu9In Buddy’s Eyes

Audience : 15 75o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_93740

Sans aller jusqu’à crier au génie, je dois dire que cet épisode m’a bien plu. Contrairement à l’épisode précédent, il ne s’agissait pas de storylines vite écrites, vite vues et vite oubliées. Elles s’inscrivent (presque) toutes dans un développement sur du long terme. Enfin long … Jusqu’à la fin de cette courte saison en tous cas.

Je ne sais pas par où commencer puisque tout était relativement bon. Une fois n’est pas coutume, disons Gabrielle ! J’avoue que sa bitchiness m’a beaucoup fait rire pour une fois. Le fait de se servir du handicap de Carlos pour avoir les meilleures places de parking avait un petit coté politiquement incorrect que l’on n’avait plus vu dans la série depuis bien longtemps. Sa bagarre avec les messieurs en fauteuil roulant était très drôle. Bon, par contre, quand il s’agit de verser dans la larme facile, Eva Longoria montre ses limites quant à ses talents d’actrice. Et puis on ne peut pas d’un coté la montrer en début d’épisode se comporter comme une saloparde avec ce pauvre Carlos et nous dire ensuite qu’elle fait bien attention à lui en mettant par exemple le dentifrice du bon coté du lavabo … Soit elle est attentionnée, soit elle ne l’est pas. Il faut choisir … Je me demande si, comme dans Melrose Place avec Allison, Carlos va retrouver la vue miraculeusement mais en gardant ça pour lui un temps afin de profiter de la situation. Ça ne m’étonnerait pas … De toute façon, il va falloir trouver autre chose à raconter autour du couple que les problèmes causés par le handicap. Ça va pour un ou deux épisodes mais pas plus.

Le retour de Rick ! En voilà une surprise ! (Un peu moins quand il pointe son nez dans le « Previously on Desperate Housewives » mais bon …) Je ne m’attendais pas à une réaction de ce genre de la part de Tom. Il se la joue casseur puis carrément pyromane ! Sa jalousie l’emmène très loin … Ce qu’il fait est mal et en même temps, on a presque envie de l’excuser. Si Rick n’était pas venu le narguer aussi ! En tous cas, je m’attendais davantage à une Lynette en proie à d’affreux doutes du type « Et si on essayait, juste pour voir ? » Ça ne sera pas pour cette fois et comme c’est parti, ça n’arrivera peut-être même jamais. Du coup, je ne sais pas si le retour de Rick est bien nécessaire. La semaine prochaine, je suppose qu’il devrait avoir des doutes quant à l’implication de Tom dans ces affaires de vandalisme …

Enfin ! Ça est ! Les scénaristes reviennent sur la grosse bêtise d’Orson qui traîne depuis deux ans, quand il avait roulé volontairement sur Mike. Le début de l’intrigue était prometteur. Vu comme c’était amené, on savait très bien que Mike n’avait pas fait venir Orson pour lui dire qu’il se souvenait de tout mais c’était une façon pas trop idiote de remettre cette histoire sur le tapis. L’idée du somnambulisme d’Orson n’était pas bête non plus. Il fallait y penser … J’aurais plus vu Susan apprendre la big révélation de la bouche d’Orson, plutôt que Julie mais admettons. Ça pourrait devenir très intéressant. Sauf bien sûr si les scénaristes se dégonflent. Non, je ne préciserais pas avec un « comme d’habitude ». C’est trop attendu !

Le duo Katherine/Bree fonctionne toujours très bien, surtout quand elles se tapent dessus à coup de répliques assassines ! Katherine prend clairement le dessus sur Bree et ses mièvreries à la fin du gala ne sont qu’un moyen de la mettre définitivement dans sa poche. Je ne crois pas du tout en une éventuelle sincérité. Bree va se rebeller, c’est sûr. En tous cas, il est de plus en plus évident que les producteurs veulent garder Dana Delany dans la série au-delà de cette saison. Ce qui fait irrémédiablement de moins en moins de place à Edie. On l’a à peine vue dans cet épisode. Le neveu de Susan n’était pas non plus de la partie. Tant mieux.

vlcsnap_95699


// Bilan // Un épisode de Desperate bien plus conforme à la réputation de la série que le précédent. Beaucoup d’humour, une pincée de politiquement incorrect et l’avancement de l’affaire Orson/Mike. C’est pas trop tôt !
Posté par LullabyBoy à 17:28 - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte