Magazine Environnement

Onze septembre : je ne suis pas d’accord !

Publié le 04 octobre 2011 par Bernard Taillefer

Comme tous, les larmes me viennent à la vue des images et des témoignages du 11 septembre 2001. L’horreur absolue. Le massacre programmé. Mais si bien programmé. Travail d’orfèvre terroriste sur 5 ans. Des millions de morts et des actes de courage, des héros face à l’épreuve, connus ou dans l’ombre.
L’incapacité de l’Etat américain d’apporter une réponse adéquate à cette attaque monstrueuse. La superbe se paye toujours. Envie de pleurer Mais… Mais je ne suis pas d’accord ! Les médias en font beaucoup, au moins autant que pour Strauss Kahn, en ce jour anniversaire… Combien de médias disent que ce 11 septembre c’est l’anniversaire sinistre de l’assassinat de Salvador Allende ? Et de millions de morts, sur initiative de la puissance américaine (entre autres ?) Mais franchement : toutes les vies (ou toutes les morts) n’ont-elles pas la même valeur ? Al Quaïda n’a-t-il pas réussi son pari ? C’est comme les tueurs en série… Ils veulent qu’on parle d’eux. A l’infini, dix ans après… Ben Laden mort reste le héros néfaste, grâce aux médias. Objectif réussi pour les sbires de Ben Laden, par ailleurs formé, manipulé pendant des années par les Américains. Je ne suis pas d’accord Les morts de Charonne et de Sétif pendant la guerre d’Algérie (des milliers), Les morts affamés du Niger pendant la famine de 73 (des millions), Les Lumumba, les Samora Machel, les Luther King, les Malcom X, Les morts d’Afghanistan, d’Irak, de Lybie, (des millions) Les morts du Rwanda, du Burundi, du Kivu, (des millions) Les morts de Fukushima ou de Tchernobyl (des millions) Les morts de Palestine (des millions) Etc… Tous ceux-là comptent-t-ils moins ? Nous devons nous poser la question du rôle de la presse En permanence L’information est contrôlée par le Nord Elle peut apporter des témoignages Faire pleurer Mais sur qui ? Sur quels morts ? Pour ou contre quelle cause ? Désolé, je ne suis pas d’accord. Ni quand on nous rabâche les oreilles avec les frasques d’un Strauss Kahn Ni quand on nous inonde de reportages sur le 11 septembre 2011. Pendant ce temps là les Grecs, les Espagnols, les Italiens Et bien des peuples du Sud Souffrent d’un système économique inique. Non évènement ? Pourtant cortèges de morts
Je ne suis pas d’accord. La presse aime coller à l’actualité Le scoop Y compris le moins intéressant Et là, la presse dégueule sur le 11 septembre 2001 Jusqu’à l’overdose Pour dire quoi ? Pour avancer comment dans ce monde en crise ? Pour témoigner comment dans ces luttes qui se mènent Sur tous les continents… Et en France ... Pour ne plus mourir ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Taillefer 116 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte